Urgent/Bénin: la députée Ybatou Sanni Glèlè mise sous convocation

Olivier Ribouis
publié le 23 avril 2019

Dans la matinée de mardi 23 avril 2019,  des femmes de l’Ouémé ont pris d’assaut le marché Ouando à Porto-Novo avant d’être stoppées par la police républicaine.

prd-legislatives-2019 Des femmes protestent pour le PRD

13H 24: Mouvement à Porto-Novo pour réclamer la participation du Parti du renouveau démocratique (PRD) aux législatives du 28 avril. Mobilisées dans la matinée de ce mardi 23 avril 2019, des femmes du parti arc-en-ciel sont descendues au marché Ouando à Porto-Novo pour dire « non » à la tenue du scrutin sans leur formation politique.

Avec à leur tête,  le député Ybatou Sanni Glèlè et d’autres responsables du PRD, elles avaient sur eux, une banderole sur laquelle on lit en rouge : « Les femmes de l’Ouémé exigent la participation du PRD aux élections ».   Peu de temps après leur arrivée au marché, c’est la police républicaine qui est intervenue pour mettre fin à la protestation.

A l’instar du parti de Me Adrien Houngbédji, le Chef du parlement qui se réclame soutien du Président Patrice Talon, des partis d’opposition sont aussi absents.

Cette manifestation dans un marché du Bénin, est la deuxième en moins d’une semaine. Vendredi 19 avril, les ex-Présidents béninois, Nicéphore Soglo et Boni Yayi ont investi le marché Dantokpa.

14 H: La députée Ybatou confirme sa présence au commissariat de Ouando

La manifestation interrompue par la police donne lieu à une séance d’explication au commissariat de Ouando. La députée Ybatou Sanni, selon nos sources est conduite à ce poste de police où elle s’explique.

16 H: Jointe par nos confrères de Soleil Fm, Ybatou a confirmé sa présence au commissariat. « Le chef quartier a été embarqué et moi on m’a laissé les suivre à cause de mon titre d’honorable. Ils m’ont demandé si je voulais répondre aux questions avec ou sans avocat. J’en ai demandé puisque le droit me permet d’être assisté d’un avocat. Là, j’attends que mon avocat arrive ». 

La députée Ybatou devant le procureur

17H 30: Après l'arrivée son avocat, la députée et le chef de quartier interpelés par la police sont au tribunal et seront présentés dans les minutes à suivre au procureur.

19H: 40: Relaxe

Suite à sa présentation au procureur de la République, la députée du parti arc-en-ciel a été relaxée. Elle a été remise en liberté en même temps que le chef de quartier interpellé lors de la manifestation. L'élue du peuple et le chef de quartier ont été cependant mis sous convocation. Ils sont attendus le 6 mai prochain au tribunal.

  


  • Gbetoho Prudence
    il y a 5 mois

    Encore,de l'instrumentalisation de la population. Si ces politiciens et politiciennes aimaient véritablement ce pays et leur électorat, ils devraient se garder de ces actes ostentatoires à la vie paisible des pauvres citoyens et les laisser se concentrer sur leurs activités économiques afin de satisfaire dignement à leurs besoins vitaux. C'est dieu et les mânes de nos ancêtres qui démasquent ces hypocrites .

  • Nassirou Lawani
    il y a 5 mois

    Tu veux surtout dire qu'ils devraient vous laisser commettre tranquillement votre forfaiture? Détrompe-toi, ça ne passera pas. Rdv le 27 avril. On verra ce que vaut votre police politique site républicaine.

  • Yacoub
    il y a 5 mois

    Validé. On attend de voir.

  • Gbetoho Prudence
    il y a 5 mois

    C'est normal que la police lui demande des explications si elle n'a pas obtenu une autorisation pour sa marche.

  • Xx
    il y a 5 mois

    Talon là est venu au pouvoir comment??? Par les marches bien sûr.... Pourquoi refuser les marches aujourd'hui ???

  • Hounkpatin
    il y a 5 mois

    Désolé ! Mon pauvre pays Un pays sans opposition relaxe ! Le 27 avril Talon avec sa dictature vont descendre aux feu je vous assure. Vous allez méconnaître la population.