POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin : le parti de l’opposant Ajavon réagit aux démissions dans ses rangs

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jan 22, 2020

L’Union sociale libérale (USL), à travers son secrétaire général adjoint, Geraldo Gomez, a réagi aux départs enregistrés par la formation politique.

 

Les départs multiples enregistrés par l’Union sociale libérale ces dernières semaines ne laissent pas indifférents au sein de la formation politique de l’homme d’affaires et opposant béninois, Sébastien Ajavon. Le parti, par l’intermédiaire de son secrétaire général adjoint, Geraldo Gomez, s’est exprimé sur les démissions en cascade.

Plusieurs personnalités politiques ont récemment abandonné le navire USL. Entre autres, les anciens députés Basile Ahossi et Zéphirin Kindjanhoundé. Des défections qui illustrent, à n’en point douter, une certaine difficulté. « Il y a probablement au sein du parti quelques réglages à faire », a reconnu Geraldo Gomez soulignant tout de même que les démissions font partie de la vie d’une formation politique.

« Nous nous sommes mis d’accord pour faire un bout de chemin ensemble. Il se fait qu’au cours de ce chemin qu’ils ont estimé le terme en ce moment-ci, on ne va pas venir taper dans le dos, ni regretter ni espérer quoi que ce soit. Pour moi c’est cela la vie d’un parti politique, surtout qu’il s’agit de personnalités expérimentées », a déclaré Geraldo Gomez.

Le secrétaire général adjoint de l’USL pense également que les démissions sont la conséquence de l’échec de la réforme du système partisan. « Je pense de façon prospective qu’il faut se poser quelques questions sur ce que nous vivons à travers les réformes dites du système partisan…Il faut simplement constater que la réforme n’a pas connu les effets des vertus qu’on lui prêtait », a dit l’opposant.

 


  • Leonard
    il y a 6 mois

    La politique sans conviction finit de cette façon. La défection ne doit surprendre personne.Elle fait partie de la règle des jeux en politique... Si le peuple ne lache jamais un donneur de pain...