Immigration : Trump autorisé à fermer les portes des États-Unis à 07 pays

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 5 décembre 2017

Plusieurs fois rejeté, le décret anti-immigration du président américain, Donald Trump, a été validé dans sa forme par la Cour suprême.

donald-trump Donald Trump, président des Etats-Unis a enfin une victoire

Les ressortissants du Tchad, de la Libye, de la Syrie, de la Somalie, de la Corée du Nord, de l'Iran et du Yémen ne pourront plus se rendre aux Etats-Unis ainsi que les responsables gouvernementaux vénézuéliens. Après plusieurs rejets, la Cour suprême a validé ce lundi 4 décembre, dans sa forme, la troisième version du décret anti-immigration signée le 24 septembre dernier par le président américain Donald Trump. La première version du décret, rappelons-le, le président Donald Trump l’avait signé en début d’année 2017 pour des raisons de sécurité nationale. Mais de texte s’était heurté à plusieurs décisions de juges dont un juge de Hawaï qui, en octobre dernier, disait ne pas voir en quoi la venue sur le sol américain des ressortissants des sept (07) concernés pouvait nuire aux intérêts des Etats-Unis.  Les associations de défense des droits, des pays et  l’Union africaine s’étaient indignés contre cette mesure restrictive du président Trump.

Signalons que la décision de la Cour suprême ce lundi a également suscité de nouvelles réactions dans le rang des associations de défense des droits civiques et des réfugiés. Plusieurs responsables sont montés au créneau pour dénoncer cette mesure restrictives et ont promis de se « battre » pour la levée de ces restrictions qui vont séparer « injustement » plusieurs personnes de leurs proches.

Sur le même sujet:  Etats-Unis: nouveau revers judiciaire du président Trump

  • Artegor
    il y a 10 jours

    Votre article n'est pas très clair. Selon RFI ( Lien ici : http://www.rfi.fr/ameriques/20170128-trump-interdit-entree-etats-unis-ressortissants-7-pays-musulmans ) et les médias internationaux, je n'ai nulle part vu le Tchad et l'Iran parmi ces pays. Sans compter que votre article ne parle même pas du fait ce decret sera appliqué temporairement pendant trois mois et la Syrie étant le pays le plus perdant dans ce traité puisque tous les ressortissants ont eu un blocage total même ceux ayant des cartes vertes. Banouto ! Pitié ! Écrivez des articles de meilleure qualité la prochaine fois !

  • La rédaction
    il y a 10 jours

    Monsieur Artégor, Merci de nous suivre et de faire des critiques pour l'amélioration de nos productions. Concernant les pays que vous évoquez, ils sont bien concernés selon les informations fournies par Jeune Afrique (http://www.jeuneafrique.com/499426/politique/etats-unis-la-cour-supreme-valide-le-decret-anti-immigration-de-trump/). Merci de ne pas critiquer inutilement.