BIEN-ETRE 0 Commentaire

Hygiène intime des hommes: l’essentiel pour prendre soin de son sexe

Olivier Ribouis
publié le 10 avril 2018

Avoir une hygiène intime n’est pas qu’une affaire de femme. Les hommes aussi doivent bien prendre soin de leurs organes génitaux externes. Ce qu’explique à Banouto, Docteur Rodrigue KAKPO ZANNOU,  médecin généraliste en service à la Polyclinique Coopérative de Calavi et à l’hôpital de zone de Calavi. Dans cette interview, il donne aux hommes, l’essentiel à savoir pour s’éviter des infections génito-urinaires.

rodrigue-kakpo-zannou Docteur Rodrigue Kakpo Zannou

Docteur, nous voudrions évoquer l’hygiène intime des hommes. Mais avant, rappelez-nous ce qu’on doit comprendre par hygiène intime.

L’hygiène intime comme on peut le deviner à partir du thème, c’est tout soin apporté aux organes génitaux externes. C’est la propreté requise pour les organes génitaux externes : le vagin chez la femme, le pénis et les testicules chez l’homme sans oublier la marge anale.

Les dessous en nylon que nous avons ne sont pas bons parce qu’ils procurent de la chaleur.  Cette chaleur va perturber le fonctionnement des organes génitaux externes surtout les testicules.

Hygiène intime des hommes, voilà quelque chose dont parle peu ! De quoi s’agit-il Docteur KAKPO ZANNOU ?

Quand on parle d’hygiène intime, on a tendance à penser en même temps aux femmes, mais les hommes aussi sont concernés. Le principe est le même. Comment assurer l’hygiène intime chez un homme ? C’est d’abord avoir une bonne hygiène de vie, prendre les trois douches quotidiennes ou tout au moins les deux du matin et du soir après le dîner tout en prenant soin de bien nettoyer les zones cachées. Surtout les plis inguinaux, les dessous, les alentours, les contours du testicule pour ne pas laisser des germes résiduels après un bain.

A(RE)LIRE : Reproduction humaine: problème de procréation médicalement assistée au Bénin selon une thèse de Doctorat

L’hygiène intime passe également par le style vestimentaire de l’individu. Il s’agit notamment des dessous. Il faut surtout privilégier les caleçons en coton parce que l’appareil génital aussi a besoin de respirer.  Les dessous en nylon que nous avons ne sont pas bons parce qu’ils procurent de la chaleur.  Cette chaleur va perturber le fonctionnement des organes génitaux externes surtout les testicules.  Quand on porte aussi des dessous serrés, ils ne favorisent pas une bonne aération et dès qu’on transpire, la sueur est conservée dans les contours. Ce qui peut entraîner la prolifération des germes mycosites à la base d’infection génitale.

Autre chose, l’hygiène intime passera par l’adoption d’un mode de vie sexuelle irréprochable.  C’est-à-dire, qu’il faut savoir qu’avant d’aller au sexe, il y a bien des précautions à prendre : savoir si le partenaire sexuel qu’on a en face est exempt de toute affection génito-urinaire ou tout au moins s’assurer que soi-même, on est protégé.  Ceci grâce à l’usage des méthodes contraceptives, notamment le préservatif qui est la seule méthode qui protège contre les infections sexuelles transmissibles (IST).

Est-ce qu’il y a des produits à utiliser pour l’hygiène intime des hommes à l’instar de ce qu’on observe chez les femmes ?

Bien évidemment ! Il y a des serviettes spécifiques pour homme. On n’était pas habitué à voir des hommes porter des serviettes mais depuis quelques temps, ces serviettes sont sur le marché.  Ces serviettes ont pour but, le maintien du bon fonctionnement des organes génitaux externes. En dehors des serviettes, tout ce qui est antiseptique chez la femme peut aussi servir chez l’homme. On ne demandera pas à l’homme d’insérer des ovules, mais il faut bien prendre soin de ses organes génitaux externes en prenant un bain correct et utiliser au besoin, des antiseptiques.

Toujours se dire qu’il faut mettre au propre ses dessous pour éviter les infections.

A propos des dessous, combien de fois un homme doit-il changer de caleçon ?

L’idéal c’est de changer quotidiennement, mais on constate que certaines personnes peuvent porter le même caleçon pendant une semaine et même plus. Ce qui n’est pas du tout une bonne chose parce que c’est source d’infection. Si on se met même dans la logique de ce que l’on n’a pas assez de sous pour s’acheter beaucoup de dessous, il faut, à chaque bain du soir, laver son caleçon et repasser avant de porter le lendemain si ce n’est pas bien séché. Toujours se dire qu’il faut mettre au propre ses dessous pour éviter les infections. Et si on dit qu’on n’a pas assez de temps pour le laver, tout au plus 48 heures, il faut changer son dessous.

Docteur Kakpo, avez-vous des conseils spécifiques aux hommes en matière d’hygiène intime au regard du sujet qu’on a abordé ?

Si je dois donner des conseils, c’est résumer notre entretien. En matière d’hygiène intime chez l’homme, il faut d’abord mettre l’accent sur l’hygiène corporelle en général avec attention particulière aux organes génitaux externes à savoir le pénis et les testicules. Adopter une bonne hygiène vestimentaire en ce qui concerne les dessous. Prioriser les dessous en coton et avoir une bonne hygiène sexuelle.

LIRE AUSSI : Zambie : le gouvernement interdit la vente des gadgets sexuels

Réalisation: Olivier Ribouis


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci