BIEN-ETRE 0 Commentaire

Pollution atmosphérique : 7 millions de morts par an, selon l’OMS

Falilatou Titi
publié le 2 mai 2018

Chaque année sept millions de personnes meurent pour avoir respiré de l’air pollué. C’est l’un des résultats d’une enquête publiée ce mardi 1er mai 2018 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

pollution-atmospherique La pollution atmosphérique, une autre source de mortalité élevée

L’organisation mondiale de la santé déplore l’ampleur de la pollution atmosphérique dans le monde. Dans un rapport publié ce mardi 1er mai, cette institution onusienne a dénoncé le fait que les améliorations en matière de lutte contre la pollution de l’air ne suivent pas la croissance démographique. Selon l’OMS, 90 % de la population mondiale respire de l’air pollué.

Dans cette étude, elle a mis un accent particulier sur les dangers auxquels sont exposées les populations, en respirant de l’air « hautement pollué ». D’après le rapport, « les niveaux de pollution atmosphérique sont restés élevés au cours des six dernières années, ne diminuant que dans certaines parties de l'Europe et des Amériques », rapporte la BBC.

La même étude indique que les décennies d’attentions à la pollution de l’air ont été vaines.

« Neuf personnes sur dix sur la planète respirent encore de l'air contenant des niveaux dangereusement élevés de polluants. Conséquence, la pollution de l’air est responsable de 7 millions de morts chaque année ». 

Selon l’OMS, ce sont les plus pauvres qui sont les plus vulnérables.

 Mieux, le rapport indique que trois milliards de personnes parmi les plus pauvres du monde n'ont pas accès aux technologies de cuisson.  L’étude apprend également que les centrales électriques au charbon, le transport d'essence et de diesel et le combustible domestique sont les principales causes de pollution dans le monde.  


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci