BIEN-ETRE 0 Commentaire

Bénin-Retrait d’agrément à la CAME : les clarifications du ministre Hounkpatin

Olivier Ribouis
publié le 28 juin 2018

A la faveur d’un point de presse ce jeudi 28 juin 2018, Benjamin Hounkpatin, le ministre de la Santé est revenu sur le retrait d’agrément la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Consommables Médicaux (CAME) en apportant des clarifications.

Benjamin-Hounkpatin Le ministre Benjamin Hounkpatin

Des nuances dans le dossier de retrait d’agrément à la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Consommables Médicaux (CAME).  Benjamin Hounkpatin le ministre de la santé dément toute information faisant état d’une cessation des activités de la CAME.  Ce retrait d’agrément, a-t-il notifié, ne signifie pas qu’il y a une cessation de la cession des médicaments.

Le ministre informe  qu’une assemblée générale se tient pour « définir les bases sur lesquelles désormais, le gouvernement et la CAME vont travailler pour assurer à nos populations l’offre de produits de santé de qualité ».   Le ministre est sûr d’un aboutissement heureux des négociations en cours.  « Avec l’accord transitoire auquel vont aboutir les négociations qui sont en cours, la CAME pourra continuer à bénéficier d’un agrément »a-t-il assuré.

Egalement présent à la conférence de presse, son homologue de la Justice, Sévérin Quenum met en garde contre toute publication qui dénature les informations officielles.  Selon le ministre de la Justice, avec les dispositions du code numérique, il est possible de retracer, d’identifier et de réprimer les fausses nouvelles.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci