BIEN-ETRE 1 Commentaire

Santé : un vaccin contre le Sida fait des prouesses en Afrique et aux Etats-Unis

Olivier Ribouis
publié le 9 juillet 2018

Testé en Afrique, aux Etats-Unis et en Thaïlande, un vaccin contre le SIDA donne beaucoup d’espoir selon le rapport des essais cliniques publié dans la revue scientifique The Lancet.

vaccin-sida-afrique-etats-unis-thailande Un vaccin expérimental contre le SIDA

L’avènement d’un vaccin contre le SIDA se précise. Encore en phase expérimentale, un traitement préventif  donne des résultats assez prometteurs. Publié dans la revue scientifique The Lancet, le rapport des essais cliniques conforte bien les chercheurs dans la probabilité d’avoir enfin un vaccin qui empêchera la propagation du SIDA.

En Afrique du Sud, en Afrique de l’Est, aux Etats-Unis et en Thaïlande, ce sont plus de de 400 personnes qui ont subi les tests dont les résultats sont présentés comme encourageants. Les volontaires ayant participé aux tests ont reçu des injections de virus VIH rendus inoffensifs. Ces volontaires ont été observés pendant plus d’un et ont montré des réactions immunitaires porteuses d’espoir.

Selon un article publié sur Rfi.fr, le virologue Dan Barouch souligne qu’il ne s’agit pas encore d’un vaccin définitif mais d’un traitement préventif qui témoigne d’une avancée remarquable.

Le vaccin expérimental aurait également montré une innocuité. On apprend à son sujet que cinq patients seulement ont eu des effets indésirables au nombre desquels, une diarrhée, des vertiges, des douleurs abdominales ou des douleurs au dos.

Avant d’être testé sur des humains, le vaccin en phase préparatoire l’avait été testé sur des singes et plus de deux tiers des macaques ont été protégés contre les virus qui à eux inoculés par les chercheurs.

Ce vaccin n’est pas le premier testé. En 2009, un premier vaccin testé avait donné un résultat peu satisfaisant en Thaïlande. « On avait un premier vaccin qui avait montré une certaine efficacité, qui avait été fait en Thaïlande et le vaccin qui avait été utilisé à l'époque couvrait un seul type de virus VIH. (...) Et l'avancée importante avec cette nouvelle stratégie vaccinale c'est de couvrir largement l'ensemble des différents sous-types » a déclaré à Rfi, le Professeur Jean-Daniel Lelièvre, de l’Agence nationale de recherches sur le SIDA.

Le nouveau vaccin appelé Imbokodo ( rocher, en zoulou) sera testé en Afrique Australe sur 2600 femmes et les résultats seront disponibles à l’horizon 2021.


  • Elyse
    il y a 7 jours

    bon boulot