BIEN-ETRE 0 Commentaire

Santé-Glyphosate: Talon mis sous pression par des Béninois (pétition)

Falilatou Titi
publié le 16 août 2018

Au lendemain de la condamnation aux Etats-Unis de la société Monsanto, leader mondial du Glyphosate, produit probablement cancérigène, une campagne contre cet intrant agricole a été lancée au Bénin.  

patrice-talon Patrice Talon, le président béninois cèdera-t-il à cette pression

Plus de Glysophate dans les intrants agricoles au Bénin. C’est le but d’une campagne lancée au Bénin. Dénommée « Bénin sans Glyphosate », la campagne est l’initiative de Dr Brice Sohou, spécialiste des risques et catastrophes.

L’enjeu pour l’initiateur, c’est de recueillir un maximum de signatures de Béninois afin de contraindre le gouvernement béninois « à revoir sa politique agricole du Glyphosate et à le remplacer par un désherbant naturel ». La campagne a déjà recueilli un demi-millier de signatures.

La pétition fait suite à la condamnation aux Etats-Unis de la firme Monsanto, leader mondial du Glyphosate, par la justice Californienne à verser 289,2 millions de dollars à Dewayne Johnson, un jardinier noir américain malade d'un cancer en phase terminal lié au Glyphosate. Le Glyphosate est classé depuis 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC-OMS), comme étant  « cancérigène probable » pour les hommes. Mais la firme a toujours assuré du contraire.

Le verdict de la justice californienne a donc lancé le débat sur l’usage de ce désherbant dans le monde. Au Bénin, de nombreuses personnes ne cachent plus leur inquiétude. Et ce, d’autant plus que le 6 avril 2018, les autorités béninoises, notamment le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a réceptionné, au port sec d’Allada, 500.000 litres de glyphosate (Killer 480 SL) des 900.000 déjà convoyés au port de Cotonou. 

Il y a quelques semaines, le député Guy Dossou Mitokpè a adressé des questions au gouvernement à ce sujet. Mais ces questions sont restées jusque-là sans suite.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci