BIEN-ETRE 0 Commentaire

Santé-Sommeil trop court : votre capacité cognitive se réduit sérieusement selon des chercheurs

Falilatou Titi
publié le 15 octobre 2018

Un sommeil normal, la nuit, permet de réparer les dégâts cognitifs causés par une nuit trop courte. Selon une étude réalisée par des chercheurs canadiens, un sommeil trop court impacte les capacités cognitives des hommes.

cerveau Trouble du sommeil nuit au cerveau

Dormir moins de quatre heures par nuit impacte les capacités cognitives. Une étude publiée dans la revue Sleep, conduite par des chercheurs canadiens de la Western University’s Brain and Mind, a révélé que les mauvaises nuit (nuits blanches) ont un impact sur les capacités cognitives du cerveau. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont lancé une étude en ligne. Pourquoi docteur apprend qu’ils sont arrivés à collecter les données de plus de quarante mille personnes au début de l’enquête.

Les résultats de l’étude qui l’une des plus grandes réalisées sur les habitudes de sommeil montrent des impacts notables sur le cerveau. « Nous avons constaté que la quantité optimale de sommeil nécessaire au bon fonctionnement du cerveau est de 7 à 8 heures par nuit », a  expliqué Adrian Owen chercheur en neurosciences cognitives et directeur de l’étude. Les observations valent non seulement pour les personnes qui ont un déficit de sommeil mais aussi pour ceux dorment trop.

Entre autres fonctions cognitives affectées par les troubles du sommeil, la capacité d’expression orale, la capacité de résolution des problèmes. Il est noté que ceux qui ont une durée de sommeil inférieure ou égale à 4 heures de temps par jour ont de faibles performances cognitives qui sont assimilables à celles d’un enfant de 08 ans.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci