BIEN-ETRE 0 Commentaire

Santé: retour au Bénin de la fièvre hémorragique à virus Lassa

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 8 décembre 2018

Un nouveau cas a été enregistré à Parakou, département du Borgou dans la partie septentrionale du Bénin.

benjamin-hounkpatin Benjamin Hounkpatin, ministre béninois de la Santé

Le Bénin à nouveau sous la menace d’une épidémie de la fièvre hémorragique à virus Lassa. Un cas a été enregistré dans la partie septentrionale du pays, précisément à Parakou. Suspecté au départ, le cas d’une patiente a été confirmé selon le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, lors d’une sortie médiatique vendredi 7 décembre à Cotonou.

La patiente, selon les explications du ministre, est une Béninoise de 22 ans vivant au Nigéria. La jeune femme a été admise au Centre hospitalier universitaire départemental de Parakou il y a quelques jours après être rentrée du Nigéria où elle sentait un malaise.

Les analyses effectuées ont permis de se rendre compte qu’il s’agissait de ma fièvre hémorragique à virus Lassa. La patiente, a indiqué le ministre Hounkpatin, a été isolée et mise sous traitement.

Assurance et rappel

A l’occasion de la sortie médiatique, le ministre de la Santé, a rassuré la population de ce que tout est mis en œuvre pour éviter une épidémie. « Je voudrais rassurer toute la population que les mesures de santé publique en cours permettront d’endiguer rapidement cette flambée ».

Le ministre a également saisi l’occasion pour rappeler le mode de transmission de cette maladie virale. « Le virus responsable de la fièvre hémorragique à virus Lassa se transmet d’une personne infectée malade à une personne non malade par contact avec les liquides biologiques, le sang, les vomissures, les urines etc. Il se transmet également par contact avec les excréments des rongeurs notamment le rat à multiples mamelles », a indiqué le ministre invitant la population à observer les mesures préventives.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci