BIEN-ETRE 0 Commentaire

Santé : l’épidémie de Lassa prend de l’ampleur au Bénin

Gildas Salomon
publié le 11 décembre 2018

Le virus de lassa revient dans la partie septentrionale Bénin avec de nouvelles victimes. Deux cas et un suspect sont enregistrés.

fievre-lassa Image d'illustration de la fièvre Lassa

L’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Lassa gagne de l’ampleur au Bénin. Quelques jours après la confirmation par le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, d’un premier cas au Centre hospitalier départemental du Borgou à Parakou, deux nouveaux cas ont été enregistrés.

Ces deux nouveaux cas ont été l’un confirmé selon les explications de Dr Clément Kakaï Glèlè, chef du service de l’épidémiologie et de la surveillance sanitaire des frontières, port et aéroport à la direction nationale de la santé publique au ministère de la santé. A en croire Dr Kakaï Glèlè au micro de la radio privée Océan Fm, outre les deux cas confirmés, il y a un cas suspect.

 Le 7 décembre dernier à Cotonou, le Ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin avait déjà fait une sortie officielle pour confirmer un premier cas dans la même région après un temps d’accalmie. A cette occasion, il avait rassuré les populations quant aux mesures de santé publique en cours pour neutraliser le virus.

La fièvre hémorragique à virus Lassa survenue pour la première fois au Bénin en 2014 est selon L’OMS, « une fièvre hémorragique virale aiguë d’une durée d’une à quatre semaines qui sévit en Afrique Occidentale. Le virus de Lassa se transmet à l’homme par contact avec des aliments ou des articles ménagers contaminés par l’urine ou l’excrément par l’urine ou les excréments de rongeurs. »


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci