BIEN-ETRE 0 Commentaire

Test de virginité : l’OMS a dit "NON" pour sauver les femmes

Gildas Salomon
publié le 12 décembre 2018

En octobre 2018, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a désapprouvé les tests de virginité en vogue dans plusieurs communautés. L’institution pense que cette pratique est « douloureuse, humiliante et traumatisante ».

test-viriginite-femme-oms

Les spécialistes du bien-être ne sont pas  favorables aux tests de virginité. Dans un communiqué rendu public dans le mois d’octobre 2018, l’Organisation mondiale de la santé, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme et ONU-Femmes ont sonné le glas d’une pratique qui n’a que trop duré. Pour ces institutions spécialisées des Nations Unies, le test de virginité est à bannir. « Une pratique médicalement inutile, souvent douloureuse, humiliante et traumatisante » dénoncent-elles dans le communiqué, cité par France Info.

Ces institutions sensibles au bien-être des personnes estiment que ce test constitue une violation des droits des femmes et des filles. Il cause, selon elles, des dommages physiques et psychologiques aux personnes qui le subissent. Pour les Nations Unies, le mot virginité n’est ni un terme médical, ni scientifique. C’est « une notion qui reflète la discrimination dont les femmes et les filles font l’objet ».


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci