BIEN-ETRE 0 Commentaire

Fièvre Lassa : la situation au Bénin et ailleurs préoccupe l’OMS

Gildas Salomon
publié le 9 février 2019

Face à la recrudescence des cas de contagion de la fièvre Lassa dans certains pays, dont le Bénin l’Organisation mondiale de la santé OMS dit ne pas être indifférente.

lassa-epidemie-oms Le virus de la Fièvre Lassa

La montée de la fièvre hémorragique à virus Lassa préoccupe l’OMS. Dans cinq pays du continent dont le Bénin avec 12 cas de contagion confirmés, l’organisation onusienne ne compte pas croiser les bras. A la date du 08 février 2019, le Nigéria abrite le plus grand foyer de cas de fièvre de Lassa avec 213 cas confirmés dans 16 États du pays dont 42 décès.

Selon Ibrahima Socé Fall, Directeur régional des urgences au Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique, l’organisation qu’il représente est « préoccupée par le nombre élevé de cas enregistrés si tôt dans la saison de la fièvre de Lassa, qui devrait durer encore quatre mois ». Conscient de cette flambé, il a confirmé qu’un travail se fait  avec les autorités sanitaires du Bénin, de la Guinée, du Libéria, du Togo et du Nigeria touchés. L’objectif de cet appui  est de « s'assurer que les agents de santé ont la capacité de détecter les cas et surveiller la propagation régionale de la maladie ».

Aussi, un mécanisme de coordination régionale a été mise en place pour permettre aux pays de signaler tout cas présumé de fièvre de Lassa. Ceci, dans le but d'accélérer le flux d'informations en temps utile et d'évaluer la situation, de recommander des actions et d'aider à organiser l'assistance.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci