BIEN-ETRE 0 Commentaire

Cantines scolaires: la Banque mondiale octroie 50 millions de dollars au Bénin

Léonce Gamai
publié le 25 février 2019

Le Bénin obtient 50 millions de dollars de la Banque Mondiale. C’est un don destiné  à financer des initiatives visant à réduire les retards de croissance chez les enfants de moins de cinq et à améliorer le développement de la petite enfance.

benin don de la banque mondiale pour la petite enfance Le chef d'Etat béninois, Patrice Talon entouré d'enfants (image d'archive)

 

Le Bénin a réalisé des progrès sur le front de la santé des enfants. Mais la malnutrition infantile reste un obstacle majeur à la formation du capital humain et demeure l’un des principaux indicateurs de pauvreté. Pour inverser la deuxième tendance, le pays vient d’obtenir un financement de 50 millions de dollars, soit près de 30 milliards de Fcfa pour le Bénin. Ce don de l’Association internationale de développement (Ida) a été validé par le Conseil d’administration de la Banque mondiale le 21 février 2019 à Washington, Etats-Unis. Dans un communiqué de presse parvenu à Banouto, la Banque indique que l’enveloppe est débloquée pour le financement du Projet pour la nutrition et le développement du jeune enfant. Prévu pour une durée de cinq ans, le projet vise trois objectifs: favoriser le développement du jeune enfant dans 48 communes en promouvant les activités d’éveil et d’apprentissage ainsi que l’éducation des parents ; financer les programmes de repas scolaires dans les écoles primaires de 12 communes ; contribuer à l'amélioration de l’harmonisation des politiques et de la coordination intersectorielle, ainsi qu’à une meilleure gestion et gouvernance décentralisée dans toutes les communes du Bénin.

«Un pays doit investir dans les premières années de la vie pour développer son capital humain. Grâce à des travaux récents, on sait que les programmes ciblant la petite enfance ont un retour sur investissement très élevé», justifie Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin dans le communiqué de presse de l’institution.

«Le gouvernement béninois s’est déjà fortement engagé dans le secteur de la nutrition, avec un programme novateur centré sur des actions de proximité en faveur de l'amélioration de l’alimentation durant les 1 000 premiers jours de la vie», rappelle Katrina Sharkey, représentante résidente de la Banque mondiale pour le Bénin. «Le nouveau projet s’inscrit dans la continuité de cet engagement et des réalisations obtenues en appuyant une approche plus globale de la nutrition et du développement du jeune enfant», explique-t-elle.

L’Association internationale de développement (IDA) une institution de la Banque mondiale fondée en 1960. Elle accorde des dons et des crédits sans intérêts aux pays les plus pauvres afin de les aider à mettre en œuvre des projets et des programmes qui stimulent la croissance économique, contribuent à la réduction de la pauvreté et améliorent les conditions de vie des pauvres.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci