BIEN-ETRE 0 Commentaire

Bénin-JIF 2019: des cancers du sein et du col de l’utérus dépistés grâce à JCI Cotonou la Doyenne

Falilatou Titi
publié le 10 mars 2019

La Jeune chambre internationale (JCI) Cotonou la Doyenne a organisé une campagne de dépistage des cancers du col de l’utérus et du sein. L’opération s’est déroulée les 8 et 9 mars 2019 dans les communes de Zè, Dassa-Zoumè et Cana. La clôture a eu lieu au centre de promotion social de Zè.

depistage-cancers-benin-jci-cotonou-doyenne Les responsables de JCI Cotonou la Doyenne

La Jeune chambre internationale (JCI) Cotonou la doyenne en campagne contre les cancers du sein et du col de l’utérus. Avec son projet « Tous unis contre les cancers », l’organisation locale de la jeune chambre a ciblé trois communes du Bénin sa campagne. Cette opération, organisée dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes (JIF) a été soutenue par la Fondation Bank of Africa (BOA) et conduite par l’Association Béninoise pour la promotion de la famille (ABPF).

« Les cancers du sein et du col de l’utérus sont deux maux qui minent la gent féminine », a fait remarquer Dorine Adjibodou, présidente 2019 de la JCI Cotonou la Doyenne.

L’organisation entend apporter des solutions à ce problème de santé à travers cette compagne de dépistage. Pour le compte de cette campagne, fait-elle savoir la présidente, plus de 600 femmes ont été dépistées. Des cas de cancer ont été détectés dont un cas critique. « C’est un cas qui m’a beaucoup touché et j’ai même pris des photos sans son visage », a relevé Viviane Dohèmèto, Sage-femme d’Etat et Coordonnatrice de la région Sud à l’ABPF. A en croire Dorine Adjibodou, des pistes de solutions sont en train d’être explorées pour prendre en charge les cas décelés lors de cette campagne.

Les bonnes pratiques

La sage-femme a saisi cette occasion pour prodiguer des conseils aux femmes afin de minimiser les risques des cancers du sein et du col de l’utérus. Pour le cancer du Col de l’utérus, apprend Viviane Dohèmèto, il faut éviter les « avortements clandestins » et se faire dépister au moins une fois par an. « En ce qui concerne le cancer du sein, nous recommandons l’autopalpation chaque mois, après les menstrues. Il faut également se faire dépister au moins une fois tous les six mois », a-t-elle indiqué.  

La JCI Cotonou la Doyenne et la Fondation BAO se sont associées, avec l’appui technique de l’ABPF pour sensibiliser et dépister les femmes. Selon le Vice-président exécutif de l’organisation, Yacoubou Moutaïrou, l’opération ne serait pas une réussite sans la mobilisation des populations. Il a remercié toutes les femmes qui ont effectué le déplacement pour se faire dépister. Tout le comité directeur local de l’organisation a salué la disponibilité les efforts des autorités locales de Zè, Cana, Dassa-Zoumè.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci