BIEN-ETRE 0 Commentaire

Santé : césarienne, ces chiffres qui font froid dans le dos

Falilatou Titi
publié le 30 mars 2019

Des milliers de femmes perdent la vie suite à une césarienne partout dans le monde. D’après une étude britannique, les pays en développement sont les plus touchés.

cesarienne

Les césariennes tuent 300 000 femmes par an dans le monde. Technique médicale fréquemment utilisée dans les cas de complication lors d’un accouchement, la césarienne conduit dans plusieurs cas à la mort, selon une étude britannique. Les médecins y font recours pour sauver la vie des mères et celle de leurs bébés mais cette technique semble beaucoup plus fatale pour les femmes dans les pays pauvres.  

L’étude dirigée par l’Université Queen Mary de Londres indique que dans plusieurs régions, notamment en Afrique subsaharienne, le risque de mort des suites d’une césarienne est élevé. « Le nombre de femmes qui meurent dans cette région est 100 fois plus élevé que dans les pays riches comme le Royaume Uni. »

Selon BBC, les chercheurs ont analysé les données de 12 millions de grossesses pour arriver à ces conclusions. Comme approches de solutions, ils ont souhaité que les femmes dans les pays en développement aient un meilleur accès à la chirurgie. Surtout, précise l’étude, cette chirurgie doit être pratiquée par un personnel qualifié pour assurer la sécurité des opérations. L’étude a été publiée dans la revue scientifique britannique, The Lancet.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci