BIEN-ETRE 0 Commentaire

Dengue au Bénin : le gouvernement alerte et indique les dispositions à prendre

Gildas Salomon
publié le 10 juin 2019

Face à une menace de la maladie virale de la dengue au Bénin, le ministre de la Santé a lancé un message de prévention aux populations pour limiter sa propagation.

benjamain-hounkpatin-ministre-de-la-sante Benjamin Hounkpatin, Ministre de la Santé

Le Bénin n’est pas à l’abri de la dengue. Dans un communiqué radiodiffusé en date du 7 juin 2019, le ministre de la Santé l’a confirmé. Selon un premier message, Benjamin Hounkpatin a annoncé que « la dingue est une maladie qui sévit chez nous ».

Un deuxième message indique que cette maladie virale « est transmise par les piqûres de moustiques et se manifeste par la fièvre suivie de courbatures, maux de tête ou de ventre, vomissement simple ou avec du sang, douleurs articulaires, fatigue, saignements souvent mortels ».

Connue pour sa dangerosité, relève le communiqué, la dengue peut s’avérer létale à la prise de certains médicaments notamment, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il s’agit entre autres de l’aspirine, l’ibuprofène et le diclofénac.

Dans le souci de limiter la propagation de la dengue, le ministre de la Santé a exhorté les populations à assainir leur cadre de vie, détruire les gîtes de larves de moustiques, à utiliser les moustiquaires imprégnées, pulvériser les domiciles et à utiliser les crèmes répulsives.  

Dans la sous-région, la dengue fait déjà parlé d’elle. Vendredi 31 mai 2019, le directeur de l’Institut national d’hygiène publique (INHP) de Côte d’Ivoire, Joseph Bénié Bi Vroh avait annoncé 130 cas d’épidémie de dengue dont deux décès dans la ville d’Abidjan.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci