BIEN-ETRE 0 Commentaire

Bénin: le nouveau visage des évacuations sanitaires, selon le ministre Hounkpatin

Maryline Aïsso (Stag)
publié le 25 juin 2019

L’injustice à laquelle on assistait lors des évacuations sanitaires fait partie du passé, au Bénin. C’est du moins ce qu’on retient de la conférence virtuelle donnée par le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin aux internautes le 20 juin 2019.

benjamin hounkpatin ministre de la sante du Benin Benjamin Hounkpatin, ministre de la santé du Bénin

 

L’évacuation sanitaire en toute équité est bien possible au Bénin avec la nouvelle réforme prise par le gouvernement. La réforme met au même pied d’égalité tous les demandeurs. Et désormais, selon les autorités en charge de la santé, il y aura évacuation seulement dans les cas extrêmes et vraiment nécessaire. «Le Conseil National de Santé est désormais le seul organe qui décide de l'opportunité ou non d'une évacuation et ceci avec objectivité et dans la plus grande équité», a annoncé le ministre de la santé, invité de la session 6 de AskGouv Bénin jeudi 20 juin 2019 pour parler des réformes dans la santé. «Devrions-nous continuer de laisser des enfants mourir d'anémie parce que leurs parents manquent de 8.500 Fcfa alors que de l'autre côté, nous dépensons plusieurs milliards de Fcfa dans des évacuations qui n'ont pas leur raison d'être?», s’est interrogé le ministre Hounkpatin pour justifier la pertinence de la réforme.

Il ajoute qu’avant, l’Etat dépensait «plusieurs milliards de Fcfa pour évacuer soit des patients pour qui il était établi qu'il n'y a plus d'issue possible au plan médical ou bien des patients souffrant d'affection dont la prise en charge est bel et bien possible ici au Bénin.» Dans le même temps, a-t-il poursuivi, «le même État n'arrive pas à débourser de l'argent pour faire face aux cas des milliers d'autres patients qui n'ont besoin que d'une somme dérisoire pour recouvrer la santé.»

Le ministre de la santé se réjouit déjà des effets de la réforme du  gouvernement en matière d’évacuation sanitaire. «Les résultats que nous enregistrons depuis lors sont très probants et réconfortants et le gouvernement n'entend pas s'arrêter en si bon chemin», a-t-il affirmé face aux internautes. Il assure que le gouvernement du Bénin travaille à doter le pays d’hôpitaux de référence répondant aux normes internationales aussi bien du point de vue du plateau technique que de la qualité des soins.

L’autre champ d’actions des autorités du pays, a-t-il complété, concerne la formation des ressources humaines du système sanitaire «à la prise en charge des pathologies comme les cancers et les troubles cardiologiques pour lesquelles nous n'avions jusque-là pas d'autre choix que celui des évacuations sanitaires.»

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci