BIEN-ETRE 0 Commentaire

Changement de sexe : risque de troubles mentaux élevé chez les étudiants transgenres

Falilatou Titi
publié le 18 août 2019

Selon une étude américaine, les étudiants transgenres sont exposés à des problèmes de dépression. L’enquête a été réalisée sur un échantillon de 1200 étudiants dans 71 universités aux Etats-Unis.

une-femme-transgenre Une femme afro-américaine transgenre

Taux de dépression élevé, anxiété, troubles de l’alimentation, automutilation et envies de suicide sont entre autres les problèmes qu’on rencontre chez les étudiants transgenres. Selon Pourquoi Docteur, une étude réalisée aux Etats-Unis montre que les étudiants appartenant à une minorité sexuelle ont plus de risques de souffrir de problèmes psychiques et mentaux.

Effectuée sur 1200 étudiants dans 71 différentes universités américaines, l'étude a été publiée dans l’American Journal of Preventive Medecine.

Elle révèle que les personnes s’identifiant comme transgenres font face à d’énormes disparités en matière de santé mentale, par rapport à leurs pairs. « Environ 78% d’entre eux présentaient un ou plusieurs problèmes de santé mentale. 60% de ces étudiants ont reçu un diagnostic clinique de dépression, contre 28% chez les étudiants cisgenres », apprend ?Dr.

Les cisgenres sont des personnes dont l’identité de genre actuelle est alignée sur le sexe de naissance. Appartenant aux minorités sexuelles, les transgenres sont des personnes dont l’identité de genre diffère du sexe de naissance tandis que les non-binaires eux, sont des personnes dont l’identité de genre se situe entre homme et femme.

« Le fait que plus de 40% des étudiants transgenres ont déjà fait une tentative de suicide au cours de leur vie me fait dire qu’il existe un écart considérable et disproportionné entre les cisgenres et les transgenres, que la recherche peut contribuer à résoudre », explique Julia Raifman, auteure principale de l’étude, rapporté par Pourquoi Docteur.

Le site français apprend qu’il s’agit de l’enquête la plus vaste et la plus complète menée sur la santé mentale auprès d’étudiants américains. L’étude a été réalisée dans le cadre de la Healthy Minds Study, une enquête annuelle nationale sur la santé mentale dans les campus aux Etats-Unis.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci