BIEN-ETRE 0 Commentaire

Santé : le personnel de Moov-Bénin offre son sang pour sauver des vies

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 4 octobre 2019

La société de téléphonie mobile Moov-Bénin, à travers sa fondation, a mobilisé vendredi 4 octobre 2019 à la direction générale à Cotonou son personnel pour une opération de don de sang.

Deux commerciaux donnant leur sang...

Sauver au moins 125 vies. C’est le noble objectif que s’est assigné Moov-Bénin. La société de téléphonie mobile du groupe Maroc Télécom a mobilisé vendredi 4 octobre 2019 son personnel à sa direction générale à Cotonou pour une opération de don de sang.

Le geste spontané a mobilisé tout le personnel. Commerciaux, responsables administratifs et direction générale sont tous mobilisés pour donner un peu de leur sang. « Ça ne diminue rien en moi », a confié Modeste Ayah, chef division relation client à Etisalat-Bénin et donneur.  L’acte est anodin mais d’une grande humanité. Le sang humain ne se fabrique pas en laboratoire. C’est seulement à travers des opérations de don que le liquide précieux est collecté pour après être transfusé à ceux qui en besoin pour les sortir du couloir de la mort.

...le directeur général de Moov-Bénin..

Bernardine Hazoumè, chargée de la gestion administrative du personnel à Etisalat-Bénin s’est déplacée pour donner son sang. Elle justifie son acte par sa volonté d’aider d’arracher à la mort des vies. « J’ai voulu sauver une vie, une kyrielle de vie », a-t-elle déclaré, sourire aux lèvres. La donneuse exhorte tout le monde à donner du sang. Car, « Donner de son sang, c’est sauver des vies ».

Acte de solidarité d’une « entreprise citoyenne »

L’opération de don de sang est une action salvatrice. « C’est un acte de solidarité », a indiqué Dolorès Chabi-Kao, secrétaire exécutive de la Fondation Etisalat-Bénin qui souligne que « Moov-Bénin est une entreprise citoyenne », son personnel aussi. « Depuis 2012, le personnel de Etisalat-Bénin se mobilise pour sauver des vies.  Nous récoltons chaque année, un minimum de 100 poches », a déclaré Dolorès Chabi-Kao.

...Dolorès Chabi-Kao, secrétaire exécutive de la Fondation Etisalat-Bénin

L’édition 2018, Moov-Bénin, à travers la fondation Etisalat-Bénin, a récolté 105 poches. Pour l’édition 2019, la société de téléphonie mobile qui mène de nombreuses actions dans le domaine de l’Education et la santé entend collecter 125 poches. Cela, pour « sauver au moins 125 vies », a indiqué la secrétaire exécutive de la fondation. « Le plus beau don, a fait savoir Dolorès Chabi-Kao, c’est le don de soi et le personnel de Moov-Bénin le fait chaque année avec beaucoup d’amour et de plaisir ».


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci