BIEN-ETRE 0 Commentaire

Campagne gratuite de lutte contre la cataracte : Direct-Aid Bénin sauve des yeux

Judicael Kpehoun (Stag)
publié le 27 novembre 2019

La clinique Assafwa au quartier Fiyégnon 2 de Cotonou, a accueilli mardi 26 novembre 2019, le lancement officiel de la campagne chirurgicale gratuite de lutte contre la cataracte. Lancée par l’organisation internationale Direct-Aid Bénin, cette initiative vise à aider les personnes démunies souffrant de cette maladie.

direct aid Des bénéficiaires de cette campagne gratuite de Direct-Aid

 

L’organisation internationale koweïtienne Direct-Aid Bénin a sacrifié une fois encore à sa tradition qui est de venir au secours des populations vulnérables. Au cours d’une cérémonie lundi 26 novembre 2019 à la Clinique Assafwa à Cotonou, elle a procédé au lancement de sa campagne gratuite contre la cataracte. Cette campagne permettra de traiter gratuitement les personnes atteintes de la cataracte. 

Cette action, selon Radouane Boukhanfra, représentant résident de Direct-Aid au Bénin, « s’inscrit en parfaite cohérence dans notre politique de travailler à la réduction des frontières de la pauvreté, de l’ignorance et de la maladie ».

Une phase de dépistage a lieu actuellement et s’achève à la fin du mois. Elle fait suite à la phase de la divulgation des informations. « Tous ceux qui ont une infection à l’œil viennent et on voit s’il s’agit de la cataracte », a affirmé  Abdoulaye Odjo, médecin coordonnateur de Direct-Aid sur le processus à suivre dans la prise en charge des patients. Si la cataracte est détectée, l’opération chirurgicale a lieu, ajoute-t-il.

direct aid Le représentant résident de Direct-Aid Bénin

Souffrant de la cataracte depuis plusieurs années, Benoite a bénéficié de cette initiative de Direct-Aid. «Mon œil gauche ne voyait pas du tout. Mais avec l’opération que les médecins viennent de me passer, je me sens mieux », a  témoigné la quadragénaire qui n’a déboursé le moindre sou. Jean-Paul, un autre bénéficiaire, se sent aussi bien depuis qu’il s’est fait soigner à travers cette initiative.  

Les activités entrant dans le cadre de cette campagne ont débuté à Cotonou le samedi 23 novembre 2019. A cette cérémonie, plusieurs bénéficiaires ont fait le déplacement pour exprimer leur satisfecit à l’organisation internationale koweitienne. Après l’étape de Cotonou, cap va être mis sur les villes de Pobè, Djakotomey et de Kandi. La campagne prend fin le 30 novembre prochain.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci