BIEN-ETRE 0 Commentaire

Communales 2020 au Bénin : les mesures anti-covid-19 violées par les partis politiques

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le May 22, 2020

Au cours de la campagne électorale entrant dans le cadre des Communales du 17 mai 2020, les partis politiques ont violés les mesures mis en place par le gouvernement béninois pour lutter contre le coronavirus, selon l’ONG ALCRER. Dans un communiqué en date du 15 mai 2020, l’organisation a exposé les différentes consignes violées.

Dispositif de lavage des mains pour lutter contre la Covid-19

L’Association de lutte contre le racisme l'ethnocentrisme et le régionalisme (ALCRER) a publié le 15 mai 2020, un nouveau point sur le niveau d’application des mesures mis en place par les autorités béninoises pour faire face à la covid-19. Il ressort de ce point que les partis politiques lors de la campagne électorale pour les communales du 17 mai 2020 ont violé certaines mesures du gouvernement. 

« Les CPC ont constaté que, dans 11 communes, la distanciation sociale n’a pas du tout été respectée pendant les réunions et meetings politiques. Cette mesure est passablement respectée dans 6 communes », a constaté l’ONG ALCRER au cours de son enquête effectuée du lundi 11 au vendredi 15 mai 2020 dans 18 communes du Bénin. 

Hormis cette dérive, l’organisation de veille citoyenne a également observé deux autres violations des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du coronavirus. La première dérive concerne le port obligatoire de masque pendant toutes les activités politiques.

Dans 5 communes sillonnées, informe l’organisation, cette mesure est encore peu effective en dehors des 15 communes de l’ex-cordon sanitaire et passablement respectée dans 10 autres communes. 

« Dans les communes de Sakété, Sô-Ava et Bantè, les CPC ont observé une très faible application de l’obligation du port de masques pendant les activités politiques liées à la campagne électorale », précise le communiqué. 

Aussi, l’obligation pour les partis, lors des activités politiques regroupant plusieurs personnes, d'installer le dispositif de lavage des mains, n’a pas aussi été respectée, a révélé les conclusions de l’enquête de l’ONG ALCRER. 

« Dans les 18 communes parcourues, les CPC ont observé que cette mesure n’a été respectée que dans 2 communes (Ouidah et Bassila), elle est partiellement respectée dans 3 communes et elle n’a pas été du tout respectée dans 13 communes où des meetings ont été organisés sans mise en place d’un dispositif de lavage des mains », a-t-elle détaillé. 

A la date du mercredi 20 mai 2020, le Bénin a enregistré au total 135 cas positifs et 3 décès du covid-19. Les élections communales du 17 mai 2020, se sont déroulées dans un contexte de crise sanitaire.

Pour éviter la propagation du virus le jour du scrutin, les autorités béninoises ont pris de nouvelles mesures pour renforcer celles déjà en vigueur. Entre autres dispositions, la distribution aux électeurs de masques et le lavage des mains avant tout vote.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci