BIEN-ETRE 0 Commentaire

Lutte contre la Covid-19: Wanep-Rifonga Bénin contribue avec 290 DLM

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jun 2, 2020

Le consortium Wanep-Rifonga Bénin a offert des dispositifs de lavage de mains (DLM) aux communautés de 33 arrondissements de 07 départements du sud du pays. Objectif : contribuer aux côtés du gouvernement à la lutte contre la propagation du coronavirus.

leontine-idohou- Léontine Idohou remettant un DLM à un bénéficiaire

Wanep-Rifonga Bénin aux côtés du gouvernement béninois dans la lutte contre le coronavirus. Le consortium a offert deux cent quatre-vingt-dix (290) dispositifs de lavage de mains. Les dispositifs sont accompagnés de savons liquides. Ils sont offerts au profit de communautés de 33 arrondissements repartis dans 7 départements à savoir l'Atlantique, le Littoral, l'Ouémé, le Plateau, le Mono, le Couffo et le Zou.

Selon Léontine Idohou, présidente de Rifonga-Bénin et chef de file du consortium, les dispositifs sont précisément destinés aux établissements scolaires, aux centres de santé, aux marchés identifiés par les autorités locales. La remise officielle des dispositifs a été faite mardi 2 juin 2020 lors d’une cérémonie au siège de Rifonga-Bénin. Selon Maryse Ahanhanzo-Glèlè, coordonnatrice de Wanep-Bénin, le don vise à accompagner le gouvernement dans sa stratégie de lutte contre la propagation de la Covid-19.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la phase 4 du projet de renforcement des capacités des femmes (RECAFEM4) mis en œuvre depuis 2016 par le consortium Wanep-Rifonga Bénin. Et ce, avec le soutien financier de la coopération suisse et l’appui technique de Care international Bénin/Togo.  

Représentante de Care international Bénin/Togo, Aquéline Béhanzin a dit le bienfondé de cette action du consortium, notamment dans le cadre de la réduction significative des inégalités. Car, explique Aquéline Béhanzin, « il y a beaucoup d’inégalités qui sont observées depuis l’apparition de la pandémie de coronavirus ».

Vue de quelques dispositifs de lavage de main

Emues par le don, les femmes bénéficiaires du projet RECAFEM 4, par la voix de leur porte-parole, Yanick Diogo, ont dit leurs « sincères remerciements » au consortium Wanep-Rifonga Bénin ainsi qu’à ses partenaires pour les « différents appuis depuis 2016 ». Pour elles, ce don ne fait que renforcer les contributions au développement local. Yanick Diogo et ses paires promettent faire le suivi pour un bon usage des dispositifs qui devraient protéger les communautés.

Les bénéficiaires ont également fait un plaidoyer pour, entre autres, des mesures sociales au profit des communautés, pour l’équité dans les solutions contre le coronavirus.

Médecin coordonnateur de la zone sanitaire Cotonou 6, Dr Didier Agbozognigbé a salué l’action du consortium et a invité la population au respect des gestes barrières pour freiner la propagation du coronavirus.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci