BIEN-ETRE

Certificat de virginité : les médecins menacés de prison et amende en France

( words)

Des gynécologues se prononcent contre l’établissement du certificat de virginité en France, dénoncent un acte de maltraitance à l’égard des femmes et soutiennent la menace de sanction aux médecins complices.

vagin-test-certificat-virginite

Les gynécologues s’associent au combat pour la fin de l’établissement du certificat de virginité en France.  Dans un communiqué en appuie au gouvernement français, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) dénonce un acte attentatoire à la dignité des femmes et se mobilise pour sa suppression. 

« Les certificats de virginité ne devraient plus exister en France au 21e siècle, c'est pourquoi le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) est favorable à la pénalisation de ces certificats tant pour les médecins qui les rédigeraient, que pour les familles qui le demandent », dit le communiqué cité dans un article de Pourquoi Docteur.

En France, dans certaines communautés, le certificat de virginité des femmes est exigé avant la célébration d’un mariage religieux. Le CNGOF estime que « Hors contexte médicolégal, ce certificat n'a pas de sens et représente une véritable maltraitance pour les femmes ».

Du côté du gouvernement qui a décidé de décourager les médecins qui se prêtent à la délivrance du certificat, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur a averti qu’une répression sera lancée. « Certains médecins osent encore certifier qu’une femme est vierge pour permettre un mariage religieux, malgré la condamnation de ces pratiques par le conseil de l’Ordre des médecins. On va non seulement l’interdire formellement, mais proposer la pénalisation », a-t-il prévenu. Une sanction d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende guetterait les concernés.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...