BIEN-ETRE 0 Commentaire

Bénin-Ramadan : les musulmans se purifient avec fruits et légumes à Parakou

Vanessa SEKPON (Stag)
publié le 21 juin 2017

Le mois de ramadan est un mois de purification aussi bien  corporelle que spirituelle. Au Bénin, les fidèles musulmans de la ville de Parakou à l’instar de leurs coreligionnaires du Monde entier accordent une très grande importance à ce mois pendant lequel ils consomment beaucoup de fruits au moment de la rupture du jeûne. Une habitude circonstancielle qui procure du bien à l’organisme selon les spécialistes du bien-être humain.

Au marché de fruits et légumes

Au lever du soleil (à 5h) après la prière de l’aube, les fidèles musulmans consomment pour la plupart un repas bien constitué qui leur permettra de tenir toute la journée. Ce que nous confie Zoulikath, elle est étudiante à Parakou et vit avec ses parents «  le matin nous prenons souvent l’igname pilée plus la sauce de sésame et la viande de poulet ou du poisson ou bien encore du fromage. Nous prenons aussi deux oranges à la fin. » Si à 5 h du matin, la consommation du fruit est la dernière étape du saarè (le manger de l’aube en langue locale dendi), à 19 h c’est plutôt avec les  fruits qu’on rompt le jeûne, nous explique Raouf  «  On prend d’abord des fruits qui contiennent assez d’eau (de l’orange souvent)  avant de commencer par manger afin d’éviter les problèmes dans le ventre. »  Dine confirme également cette chronologie des choses.  « Nous prenons de l’orange ou du pastèque ou de la  banane pour rompre, ensuite  on prend la bouillie et des  beignets après la prière de 19 h pour enfin prendre du riz ou spaghetti ou watché après la prière de 20 h. » Il ajoute que « pendant le temps de carême il y a toujours de la viande ou du poisson ou le fromage dans les mets qu’il consomme. Ce qui n’est pas une condition sine-qua-none hors carême ». La consommation moyenne de fruits est d’au moins trois  par jour chez certains qui se rapprochent de la recommandation de l’OMS en matière de consommation de fruits et légumes (5 différents  fruits et légumes/ jour).

Si ces  fidèles musulmans accordent une place particulière aux fruits  pendant Ramadan c’est certainement par ce que  dans le coran le prophète Mahomet recommande  la consommation de fruits, surtout la datte, à cause sa valeur énergétique.  C’est ce qu’explique Abdoul Hamid  membre du corps administratif du centre Franco-Arabe du quartier Arafat : « la tradition prophétique recommande de prendre des fruits surtout au moment du jeûne prioritairement la datte que les fidèles doivent prendre en nombre impair à cause de ses  vertus spirituel et nutritionnel. » Il ajoute qu’à défaut de trouver une datte il faut prendre n’importe quel fruit ou de l’eau simplement ». 

Vertus des fruits sur la santé

la consommation des fruits et légumes renforce la défense du système immunitaire grâce à leur teneur en micronutriments, sels minéraux et vitamines.

De nombreuses études parlent d’un rôle protecteur de la consommation des fruits et légumes  face aux risques de survenue des certaines maladies chroniques, notamment l’obésité, le diabète et l’hypertension. Alphonse NOUDAMANDJO, Pédiatre chargé des besoins  nutritionnels des enfants, Enseignant à la Faculté de Médecine de l’université de Parakou confirme les données de la littérature scientifiques et renchérit en apprenant que la consommation des fruits et légumes renforce la défense du  système immunitaire grâce à leur teneur en micronutriments, sels minéraux et vitamines. « Il est recommandé aussi bien aux enfants qu’aux adultes de consommer suffisamment de fruits et légumes tous les jours. La norme pour  ce qui concerne les adultes c’est de consommer au moins  cinq différents (portion) de fruits et légumes par jour » a indiqué Dr NOUDAMANDJO.  Il prévient toutefois que pour bien jouir des éléments nutritionnels des fruits, il faudra les consommer sainement. En ce qui concerne l’orange, a-t-il expliqué en exemple, elle  doit être  lavée avant d’être coupée puis mangée et non pellée et sucée comme beaucoup ont  l’habitude de le faire. Aussi souligne-t-il, il est préférable de consommer certains fruits à l’état cru car ils contiennent des vitamines et des sels minéraux qui seront détruits après transformation. C’est le cas des fruits-légumes tel que la tomate, l’oignon, l’ail qu’il faut bien décontaminer par l’usage du chlore avant leur consommation.  Au-delà de la période du jeûne et du cadre religieux, le spécialiste conseille de faire  l’effort de respecter ou de  se rapprocher de la dose de consommation de fruits et légumes recommandée par l’OMS. « Il est important de prendre l’habitude de consommer des fruits et légumes tous les jours,  qui reviennent moins cher par rapport aux gros morceaux de poisson et de viande. Il va falloir revoir nos habitudes alimentaires pour avoir une meilleure santé ».

Cet article est une production de Vanessa SEKPON, pigiste en formation au Programme Amour&Vie


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci