Cinéma : la Béninoise Ganiath Yaya enlève le prix spécial du jury à Clap ivoire

Olivier Ribouis
publié le 11 septembre 2017

Avec son film « Mon androïd », la jeune réalisatrice béninoise Ganiath Yaya est sacrée prix spécial du jury à Clap ivoire 2017.

Ganiath Yaya avec son équipe de tournage

Un nouveau laurier pour le cinéma béninois. C’est à la béninoise  Ganiath Yaya qu’est revenu le prix spécial du jury de Clap ivoire 2017.  Présente à la 17ème édition de ce festival cinématographique en Côte d’Ivoire, elle a décroché ce prix avec son film « Mon androïd ». Dans ce film la réalisatrice béninoise montre l’envers de l’usage abusif des smartphones. La cinéaste attentive à l’évolution des us et coutumes, constate que les utilisateurs des téléphones dits intelligents, les jeunes notamment se plongent sans réserves dans leurs téléphones. Elle en parle à travers l’histoire de Chadé, une jeune fille qui a vu mourir sa mère à qui elle n’a pas eu le temps de donner ses médicaments au moment où il fallait parce que occupée par son androïd. Le prix remporté par Ganiath Yaya  est d’une valeur de 700.000 F Cfa. A rappeler que Ganiath Yaya n’était seule à représenter le Bénin à Clap ivoire2017. Elle y était avec  Fidèle Kossou qui a présenté son film, "Mon repos, ma vie", un court métrage dont le titre dit assez sur son sujet. A noter qu’à cette édition de Clap ivoire, c’est la réalisatrice sénégalaise Khadidiatou Sow qui s’est tirée avec le gros lot en remportant Le grand prix Kodjo Ebouclé et la bourse Canal+.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci