Bénin : la photographie comme vecteur de paix avec l’Apab

Gilles Biguezoton
publié le 28 octobre 2017

Après les trois premières éditions, voici venu le moment de l’organisation de la quatrième édition de la quinzaine de la photographie. L’Association des photographes d’Art du Bénin dirigée par Didier Kpassassi et son staff entendent faire de Cotonou et de ses environs le carrefour de la photographie.

quinzaine-photo

Cette édition de la Quinzaine dédiée à la photographie est placée sous le thème : « La photographie en temps troublants » et se propose à en croire Didier Kpassassi de participer à la gestion des conflits un peu partout dans le monde. Ce festival international est un vecteur de développement économique du Bénin en sens qu’il promeut une collaboration entre l’Etat et les différentes institutions du Bénin. Jusqu’au 10 novembre, quatre villes du Bénin à savoir Cotonou, Porto-Novo, Ouidah et Abomey auront la chance d’accueillir les photographes béninois et internationaux retenus par le jury de cette édition. Dans ces différentes villes, les populations pourront apprécier les expositions de grande portée consacrant l’histoire africaine de l’art. Au total onze (11) artistes dont le Burkinabé Mohamed Ouédraogo, les Camerounais Ngassam Yvon,Wilfried Nakeu et bien évidemment des Béninois animeront les galeries d’art durant tout le temps que durera ce festival international. Didier Kpassassi invite le public béninois et des férus de la photographie d’art à faire un tour sur  les différents sites d’exposition  retenus pour soutenir cette activité dont Nadine Siegert  est le Commissaire.

Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci