Tourisme et culture au Bénin : des déclarations "prophétiques" du ministre Homeky

Olivier Ribouis
publié le 10 mai 2018

A la tête du grand portefeuille du Tourisme, de la Culture et des sports, le ministre Oswald Homeky a, face aux membres du corps diplomatiques accrédités au Bénin présenté un bilan de ce qui se fait dans les différents secteurs sous sa tutelle. En ce qui concerne les secteurs du tourisme et de la culture, il a annoncé des réalisations qui font rêver. La rédaction de Banouto vous offre une transcription des déclarations à l’allure d’annonce prophétique du jeune ministre qu’il conviendra de suivre de près.

oswald-homeky-culture-tourisme Oswald Homeky, ministre béninois du Tourisme, de la Culture et des Sports

Déclaration du ministre Oswald Homeky

Je prendrai quelques temps pour vous dire où nous en sommes au plan du tourisme, de la culture et des sports. Vous savez, le chef de l’Etat a fait du tourisme, un volet important du programme d’action du gouvernement.

Il y a au total sept projets phares.  Nous sommes en phase de finalisation de toutes les études. Cette année 2018 est pour nous, l’année qui va consacrer la fin des études et de démarrage effectif des chantiers. Bientôt, vous pourrez partager avec nous le mérite de la transformation de notre pays qui, comme je le dis souvent, va être l’un des rares pays au monde à offrir à la fois, la possibilité d’aller faire du Safari dans le parc de la Pendjari, de faire du tourisme mémoriel à travers tous nos musées et arènes culturels mais aussi de profiter d’une station balnéaire que nous allons installer quelque part à Avléké avec un lac marin sur quatre kilomètres et tout un programme touristique de développement d’hôtel de haut standing pour  vous permettre d’inviter vos compatriote à venir visiter ce pays en tout quiétude, en toute sécurité et en tout confort.

56 arènes culturelles en 24 mois

Au plan culturel, nous avons engagé un programme de relance de la culture dans nos écoles, collèges, lycées et universités. Nous avons engagé un programme que nous avons appelé  "le projet les classes culturelles". Ce programme consiste, en même temps que nous assurons l’éducation académique de nos jeunes apprenants, à leur permettre dans une discipline de leurs choix,  de pouvoir s’épanouir.

Ce programme appelle de notre part, le recrutement, la formation et le déploiement d’encadreurs qui doivent prendre en charge nos apprenants sur l’ensemble du territoire national dans des disciplines comme le chant,  la danse, le théâtre et la musique. A cette date (vendredi 04 mai 2018), les encadreurs ont été déjà recrutés et les présélections pour le déploiement sont en train d’être faites au moment où  je parle.

Ce programme s’accompagne d’un ambitieux programme de construction d’arènes culturelles.  La culture, ce sont les talents, ce sont les encadreurs mais c’est aussi l’espace pour s’exprimer. Nous avons décidé avec le leadership du président de la République de doter toutes les communes de notre pays d’une arène culturelle aux normes. Vous allez voir, c’est un programme qui a déjà démarré, les études sont finies, les appels d’offres sont déjà lancés pour la première phase qui concerne 21 communes, une deuxième phase complètera ces 21 communes pour passer à 56 communes. Et donc, d’ici un an et demi  ou 2 ans (18  ou 24 mois Ndlr), vous aurez sur l’ensemble du territoire national, des espaces de détente, de loisir et de rencontre pour les jeunes mais aussi de théâtre de verdure pour permettre l’expression culturelle dans l’ensemble des communes du pays.

Repositionnement de notre pays par sa culture

Il y a également un important travail de réforme qui a été fait au plan national dans l’organisation de la saison artistique au Bénin.  Le Bénin regorge de nombreux talents dans les différents volets du secteur culturel et  ce qui est important que je voudrais partager avec vous,  c’est d’abord la bonne collaboration qui lie le gouvernement  et les acteurs culturels à travers le ministère du Tourisme, de la culture et des sports. Sur tous les plans aujourd’hui, c’est un accompagnement systématique, c’est une collaboration qui combine l’initiative privée  et l’effort public gouvernemental pour qu’aujourd’hui, le rayonnement de notre culture devienne une réalité.  Il y a aura désormais, une programmation rigoureuse qui a déjà été partagée avec les acteurs. Nous vous informerons des différents évènements culturels qui se dérouleront dans le pays. Cette programmation sera partagée avec vous pour qu’à votre tour, vous puissiez la partager non seulement avec vos concitoyens résidants dans notre pays, mais aussi, avec ceux qui résident dans les pays qui vous ont mandatés au Bénin. Ceci, pour que grâce aux mesures d’exemption des visas pour les uns et au e-visa pour les autres, vos concitoyens puissent librement venir  ici  profiter de la richesse culturelle de notre pays.

Ce mouvement, nous le ferons également dans l’autre sens. Nous souhaitons que vous puissiez faciliter la participation de nos acteurs culturels aux différents évènements qui se déroulent dans vos pays respectifs. Sur ce plan, une fois que le répertoire aura été actualisé, nous ne manquerons pas également de vous communiquer  la liste des différents artistes que nous aurons ensemble validée avec les différents acteurs. De même, les différents domaines dans lesquels ils exercent. Vous connaissez certains déjà, mais il y en a d’autres qui se révèlent chaque jour. Nous allons vous les communiquer pour que vous puissiez les proposer aux différents évènements qui se déroulent dans vos pays. Nous avons l’ambition, avec votre soutien, de rentrer maintenant dans une phase de promotion et de repositionnement de notre pays par sa culture au plan international et vous savez à quel point tous les évènements culturels peuvent y participer.

Des restitutions, mais aussi des expositions conjointes

Je voudrais sur ce plan finir par la valorisation du patrimoine. Nous sommes très avancés sur le dossier de restitution des biens. Nous sommes allés au-delà de la restitution. Nous sommes aujourd’hui dans une dynamique de coopération muséale  non seulement avec la France, mais avec tous les autres pays avec qui aujourd’hui nous entrons dans un partenariat qui va permettre des restitutions, mais aussi des expositions conjointes, des partages d’œuvres pour faire en sorte que le Bénin rejoigne enfin ce cercle de privilégiés, de pays propriétaires d’œuvres mais aussi qui peuvent abriter des œuvres dans de très bonnes conditions. Je dois le rappeler, notre programme d’investissement dans les musées est un programme qui doit conduire le Bénin à se doter de musées aux normes et standards internationaux pour que les biens ici ou ailleurs se trouvent dans les mêmes conditions de conservation et de sécurité.

Transcription : Olivier Ribouis


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci