Mali: 2,4 millions femmes prises au piège de la dépigmentation

kunafoni.com
publié le 17 mai 2018

S’éclaircir la peau pour ressembler au Blanc. Cette pratique est devenue depuis plusieurs années, un phénomène sur le continent qui ainsi une partie de son identité. Dans le cadre du dossier thématique qu’il réalise avec 10 autres médias en ligne africains du programme NAILA de CFI Média, Banouto vous conduit au Mali où l’ampleur de ce phénomène aux multiples conséquences a atteint des proportions inquiétantes. Et c’est à travers une enquête réalisée par le site kunafoni.com

 

depigmentation-femme Vue d'une femme dépigmentée

La dépigmentation est en passe de devenir un des phénomènes le plus destructeur de l’identité africaine.
2 400 000 est le nombre approximatif des femmes maliennes qui utilisent les produits éclaircissants.

Ce phénomène inquiétant démontre que la femme africaine perd son identité.
Le beurre de karité étant utilisé depuis la nuit des temps rend le teint plus uniforme et brillant, qui doit être valorisé par les africains.
Ce n’est ni de la civilisation ni de la modernité de détruire sa peau qui est le témoin de notre africanité. (Suivre la vidéo ici).

 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci