Trésors royaux d’Abomey : Talon à la tribune de l’Unesco pour les biens culturels

Olivier Ribouis
publié le 30 mai 2018

Vendredi 1er juin prochain, s’ouvre au siège de l’Unesco à Paris, une conférence internationale sur la circulation des biens culturels à laquelle prend part Patrice Talon, le Président du Bénin qui souhaite le retour des trésors royaux d’Abomey détenus en France.

patrice-talon Patrice Talon, président du Bénin va plaider le retour des trésors royaux du Bénin à l'UNESCO

Patrice Talon n’est pas au pays. Le président béninois s’est envolé depuis lundi pour un voyage hexagonal qui le conduira à Paris où il assistera le vendredi 1er juin à l’ouverture d’une conférence internationale sur la circulation des biens culturels.  Cette tribune de l’UNESCO sera une aubaine pour le chef de l’Etat béninois qui tient au retour au bercail des trésors royaux d’Abomey détenus en France.

Reçu à l’Elysée en mars 2018 par son homologue Emmanuel Macron, celui-ci a déclaré avoir pris des dispositions pour accéder à la requête du Bénin dans la mesure du possible. « Je me suis engagé afin que d’ici 5 ans, les conditions soient réunies pour que des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain soit possible. A cette fin, j’ai décidé de demander à deux personnalités incontestables, et que je sais intellectuellement engagées sur ces questions, de mener un travail de réflexion et de consultation afin de faire des propositions concrètes d’ici novembre prochain. Il s’agit de madame Bénédicte Savoy et de monsieur Felwine Sarr », avait déclaré Macron.

La conférence qui s’ouvre ce vendredi a pour thème : « Circulation des biens culturels et patrimoine en partage : quelles nouvelles perspectives ? ». Ce thème de la conférence devrait également permettre aux personnalités de plusieurs pays de revisiter les textes en la matière et les nouveaux enjeux. Ce sera aussi l’occasion pour le président béninois d’exposer les ambitions et les actions de son gouvernement pour le développement du tourisme au Bénin.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci