Diplomatie culturelle : un mois de la culture du Bénin au Togo

Edwige Montcho (Stag.)
publié le 5 juillet 2018

En  octobre prochain, se tiendra à Lomé dans la capitale togolaise, la première édition du  festival, le « Mois de la culture béninoise à Lomé (MCBL) ». Une initiative de l’Agence panafricaine d’Ingénierie culturelle (APIC) et de l’Agence DEKart qui ont annoncé mardi 03 juillet, le programme de l’évènement.

tognindaho-eustache-agboton Les organisateurs du CBLM annoncent les couleurs de l'évènement

Un festival pour mettre en branle la diplomatie culturelle du Bénin. Le mois de la culture béninoise à Lomé (MCBL). Il s’agit d’une initiative  de l’Agence panafricaine d’Ingénierie culturelle (APIC) et de l’Agence DEKart. A la faveur d’une conférence de presse tenue  mardi 03 juillet, les organisateurs ont expliqué les tenants et aboutissants de l’initiative.

Portant sur le thème « Promouvoir le dialogue des cultures entre le Bénin et le Togo » pour l’édition 2018, selon Eustache Agboton, Directeur général de l’APIC et coordonnateur du projet, le MCBL est « une réponse à la résolution sur la promotion du dialogue des cultures en tant que facteur de développement durable prise à la XVIè conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage tenue à Antananarivo (Madagascar), les 26 et 27 novembre 2016 ».

 La direction artistique du MCBL dirigée par Emmanuel Tometin, Directeur général de DEKart prévoit durant tout le mois d’octobre plusieurs activités de promotion des artistes béninois à travers la diffusion de leurs œuvres dans la capitale togolaise.  Entre autres, sont annoncés, une exposition collective d’artistes du Togo et du Bénin,  une conférence publique devant être animée par les ministres en charge de la culture et des Affaires Etrangères des deux pays,  un spectacle de danse et une projection cinématographique.

Au terme du festival, les organisateurs espèrent un renforcement de la coopération  et entre les communautés béninoise et togolaise  de même qu’un brassage culturel plus vivant des deux peuples.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci