Révision avortée de la Constitution : éléments de compréhension dans un essai de Cyr Davodoun

Olivier Ribouis
publié le 31 juillet 2018

Publiée aux Editions Ruisseaux d’Afrique, « Constitution béninoise du 11 décembre 1990 : révision avortée, que comprendre ? », nouvelle œuvre de l’essayiste Comlan Cyr Davodoun qui explique les tenants des échecs successifs dans la modification de la loi fondamentale du Bénin, a été présentée à la presse, lundi 30 juillet au Chant d’oiseau à Cotonou.

cyr-davodoun L’essayiste Comlan Cyr Davodoun

Un livre pour comprendre les infructueuses tentatives de révision de la Constitution du Bénin. « Constitution béninoise du 11 décembre 1990 : révision avortée, que comprendre ? ». Publiée aux Editions Ruisseaux d’Afrique, c’est une œuvre de l’essayiste Comlan Cyr Davodoun dont la présentation a eu lieu lundi 30 juillet à Cotonou. 

Avant d’aborder la récente tentative portée par le président Patrice Talon qui a été rejetée par le parlement le 04 avril 2017, dans l’ouvrage, l’auteur fait le point des différentes initiatives de révision qui n’ont jamais abouti. Il y a notamment une tentative restée à l’étape embryonnaire en fin du deuxième mandat du président Mathieu Kérékou en 2005, deux tentatives infructueuses à l’ère de Boni Yayi et celle du président Patrice Talon qui a passé le cap de la Commission des lois avant d’échouer à la mobilisation du nombre de député nécessaire à son adoption.

En  ce qui concerne les  causes de la révision avortée de la Constitution béninoise annoncées dans le titre de l’œuvre, l’essayiste Cyr Davodoun distingue  quatre (04) catégories de motifs : « les causes lointaines », « les causes immédiates », « les causes liées à l’interprétation du contenu du projet » et « les causes politiques ».

Le propos de ce livre

cyr-davodoun « Constitution béninoise du 11 décembre 1990 : révision avortée, que comprendre ? »

L’œuvre se veut impartiale. En témoigne, Béatrice Lalinon Gbado, directrice des Editions Ruisseaux d’Afrique. «Nous avons accueilli cet ouvrage comme un ouvrage d’analyse, comme une possibilité mise à disposition des enfants, des citoyens du Bénin, de comprendre un petit peu ce qui se joue », a déclaré l’éditrice selon qui « la démarche du scientifique est différente de celle du politique en ce qu’elle est objective ».  Aussi, pense-t-elle, « Le propos de ce livre qui s’intitule « Constitution béninoise du 11 décembre 1990 : révision avortée, que comprendre ? », c’est de se dire, mais depuis qu’on va à l’assaut de dame Constitution du 11 décembre, ce serait bien qu’à nous qui ne sommes pas politiciens, mais qui sommes enfants, citoyens et citoyennes du Bénin, on nous traduise dans un langage terre à terre, les enjeux autours desquels tourne ce débat révision ou pas de la Constitution ».

Sans se targuer d’être politiste, le socio-économiste, expert en économie de développement, apprend qu’il a été amené à publier cet ouvrage par la passion  d’analyste qu’il a. Lui qu’on pourrait désormais appeler à juste titre spécialiste des faits politiques du Renouveau démocratique au Bénin, procède par observation et analyse pour tirer des conclusions.  Comlan Cyr Davodoun est auteur de deux précédents essais politiques, « Présidentielle 2006 au Bénin, le coup du 3ème larron » et « Présidentielle 2011 au Bénin, le Knock-out (K.O.) » respectivement publié en 2007 chez Star Editions et en 2011 chez Ruisseaux d’Afrique.

Disponible à la librairie SONAEC, « Constitution béninoise du 11 décembre 1990 : révision avortée, que comprendre ? » est aux prix de 6000 F CFA.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci