Education-Désintérêt pour la lecture: raisons et pistes de solution avec des acteurs au Mali

Sahelien.com
publié le 9 octobre 2018

Dans le cadre du dossier thématique sur l’Education que vous proposent 11 pures-players d’Afrique francophone, la question du désintérêt de la lecture par les apprenants n’a pas été occultée. Sahelien.com est allé à la rencontre d’acteurs du système éducatif au Mali pour discuter de la problématique et proposer des pistes de solution à ce mal commun à l’école en Afrique.

livres Vue de livres dans une librairie à ciel ouvert à Bamako

C’est un secret de polichinelle. Les apprenants en Afrique, notamment en Afrique francophone lisent de moins en moins. Et le Mali, pays d’Afrique de l’Ouest ne fait pas exception. Qu’est-ce qui justifie ce désintérêt généralisé d’écoliers, élèves et étudiants à la lecture ?

Dans cette enquête réalisée par le site malien Sahelien.com, trois principales raisons expliqueraient cette situation déplorable : le poids de la tradition orale, la responsabilité des parents vis-à-vis des apprenants, « la pauvreté des bibliothèques ». 

Ecrivain, professeur, étudiant et éditeur se prononcent sur le sujet et proposent des pistes de solution. Analyse. C’est à travers cette vidéo réalisée par Sahelien.com. Cliquez ici pour lire la vidéo.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci