Mode: faites «Atcho», nouvelle collection 100% «made in Bénin» de Lolo Andoche

Cheick Donan
publié le 13 novembre 2018

«Atcho», la nouvelle collection de Lolo Andoche est disponible dans les boutiques de la marque depuis le 02 novembre 2018. Le célèbre créateur de mode et styliste béninois Charlemagne Andoche Amoussou a misé pour du 100% made in Bénin.

lolo andoche benin mode collection atcho Du tout fait au Bénin pour la clientèle de Lolo Andoche

 

«Atcho» signifie dans certaines langues nationales béninoises «Style » ou «Tissu». «Atcho » est le nom de la nouvelle collection que vient de lancer le créateur de mode et styliste béninois Charlemagne Andoche Amoussou avec sa célèbre marque «Lolo Andoche». «Nous avons choisi cette dénomination parce que c’est un tissu fait et teinté par nous-mêmes avec l’accompagnement de teinturiers sélectionnés par nous et pour nous », a expliqué le styliste. Disponible depuis début novembre 2018, les vêtements de cette marque sont du tout fait au Bénin: de la fabrication du tissu au produit fini en passant par la teinture.  

Charlemagne Andoche Amoussou alias Lolo Andoche précise que l’un des grands intérêts de cette collection est qu’elle a été entièrement faite dans du tissu 100% coton et «contrairement au polyester qui pique, le tissu coton est doux sur la peau.»

Femmes et hommes, chacun peut trouver son compte, pour toutes les occasions, avec «Atcho». «Pour les femmes, il y a des jupes, de petits hauts, des tuniques, etc. Les hommes, quant à eux, trouveront leur style et satisfaction dans les chemises avec ou sans col, à manches courtes ou à manches longues, etc», indique la marque. «Nous avons fait une variété de gamme de produits afin qu’ils soient portés à toutes les occasions. Par exemple, il y a des robes qu’on peut porter pour aller faire de petites courses, se rendre à un cocktail, aller à événement ou se rendre au bureau », illustre le styliste Lolo Andoche. «Quand vous prenez les produits de notre nouvelle collection, vous verrez que c’est un travail authentique qui a été fait, un travail qui révèle l’art africain et met en valeur le prêt-à-porter africain», conclut-il.  


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci