Nouvel an chinois au Bénin : le programme pour fêter l’année du cochon

Olivier Ribouis
publié le 18 janvier 2019

A la faveur d’un point de presse ce vendredi 18 janvier 2019,  le Centre culturel chinois (CCC) de Cotonou a dévoilé le programme des festivités de la 10ème édition du Festival  du nouvel an chinois, placé cette année sous le signe du cochon. Plusieurs villes du Bénin vont accueillir ces manifestations  annoncées pour être étincelantes.

nouvel-an-chinois-benin Annonce des festivités du nouvel an chinois 2019 au Bénin

A vos agendas ! Prêts ! Notez ! La 10ème édition du festival du nouvel an chinois s’ouvre avec de grandes manifestations au programme jusqu’au 23 février prochain.  Face à la presse dans la salle polyvalente du Centre culturel chinois (CCC) à Cotonou ce vendredi 18 janvier 2019, les organisateurs ont présenté le calendrier du déroulement de l’évènement dans plusieurs villes du Bénin.

Avant d’exposer le contenu de ce programme, Wei Jun, le Directeur du CCC a d’abord annoncé l’animal qui gouvernera la nouvelle année chinoise. « Le nouvel an chinois commence à partir du 5 février. On entre dans l’année du cochon », a déclaré Wei Jun.

Dans l’agenda du Happy Chinese New year (HCNY 2019)

Appelé Happy chinese new year (HCNY),  le Festival du nouvel an chinois au Bénin, c’est des activités culturelles intenses pendant un mois et plus.  Pour l’édition 2019, « 6500 manifestations sont prévues dans 396 villes à travers le monde y compris au Bénin », a indiqué Wei Jun. Pour le compte du Bénin, il assure qu’une grande  importance est accordée à l’organisation de cette année.  A cet effet, pour la circonstance, sera à Cotonou, une troupe de chant et danse de la partie orientale de la Chine qui a déjà fait ses preuves à travers le monde. Le Bénin sera honoré avec sa présence qui est une première en Afrique, à en croire, Wei Jun qui a annoncé la présence de  30 artistes chinois. Ces artistes chinois de la troupe de l’Orient de Chine séjourneront au Bénin pendant six jours et donneront trois spectacles.  Dans l’agenda concocté, ils seront présents à  « un spectacle grand public » à Parakou le jeudi 24 janvier, « un spectacle VIP » à Cotonou le samedi 26 janvier. Pour leur dernière apparition, ils sont attendus à une « journée des loisirs » le dimanche 27 janvier à Gakpé et à Pahou. A l’occasion de cette journée des loisirs, a indiqué l’administrateur du festival, le public assistera aussi à une compétition des bateaux du dragon, une course de chevaux,  une compétition de pêche à l’arc.

wei-jun-centre-culturel-chinois-benin Wei Jun, Directeur du centre culturel chinois au Bénin

Autre activité prévue, une tournée cinématographique chinoise. Confiée à Gangan Production, il s’agit d’une série de projection de 15 films à travers 15 villes béninoises à savoir : Abomey-Calavi, Ganvié, Bohicon, Abomey, Savalou, Dassa, Savè,  Parakou, Ouidah, Comè, Grand-Popo, Lokossa, Adjarra, Porto-Novo et Kétou. Ce sont, selon Claude Balogoun, directeur de Gangan production, des films chinois de jeunesse, des documentaires et fictions, intéressants les uns comme les autres.  Sont aussi inscrits dans l’agenda du HCNY 2019,  la Foire du nouvel an chinois au Bénin qui s’animera les 09 et 10 février au stade Mathieu Kérékou et un carnaval suivi de spectacle  le samedi 16 février à l’ancien Fort français à Ouidah. Cette édition connaîtra une soirée de restitution au cours de laquelle il y aura un vernissage sur une exposition intitulée « Pinceaux chinois voyageurs : l’Afrique vue par des artistes chinois ». Ce sera, le 23 février.

Bénédiction des autorités béninoises

Comme pour les précédentes éditions, le Centre culturel chinois a la bénédiction des autorités béninoises pour l’organisation des festivités dans le pays. Carole Borna, la Directrice du patrimoine culturel et Coffi Attédé, Directeur des Arts et du livre ont témoigné le soutien du ministère béninois de la culture.  «  C’est un évènement important pour le peuple chinois et le peuple béninois. Le Bénin et la Chine entretiennent des liens très forts d’amitiés et de coopération depuis de nombreuses années », a apprécié Carole Borna pour qui le festival HCNY rassemble Chinois et Béninois sous le signe de la concorde et de la joie. Coffi Attédé a pour sa part souligné, qu’en dehors des festivités, c’est aussi une occasion de formation pour des Béninois dans divers domaines. Les deux autorités béninoises souhaitent une bonne année du cochon à toutes et à tous.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci