Vatican : fracassantes révélations sur la démission du pape Benoît XVI

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 18 février 2019

Dans une interview au quotidien français Le Point sur « Sodoma », un livre à paraître le 21 février prochain, le journaliste, chercheur et écrivain Frédéric Martel fait des révélations sur la démission du pape Benoît XVI.

pape-benoit-xvi Pape émérite Josef Ratzinger, Benoît XVI

Du nouveau sur la démission du pape Josef Ratzinger plus connu sous le nom de Benoît XVI. Environ six ans après le départ de prélat allemand de la tête de l’Eglise catholique romaine, une investigation révèle des raisons surprenantes sur la démission du successeur du pape Jean-Paul II.

Dans une interview au Point sur son livre « Sodoma » à paraître le 21 février prochain sur l’omniprésence de l’homosexualité au Vatican, le journaliste, chercheur et écrivain Frédéric Martel qui fait quatre années d’investigation sur le sujet fait savoir que « neuf des quatorze stations du chemin de croix qui mènent à sa démission sont liées au sujet de mon livre », l’homosexualité. L’enquêteur, un homosexuel, qui a fait une immersion au Saint siège à Rome dévoile que Benoît XVI « a été dépassé par le système qu’il a contribué à construire ».

« Homophilie maitrisée »

Frédéric Martel qui fait savoir que « l'homosexualité s'étend à mesure que l'on s'approche du saint des saints » croit que le pape émérite fait partie des rares « mystiques authentiques » qui ont été sincères avec leur vœu de chasteté au Vatican. « Je pense que, malgré les nombreuses rumeurs, Benoît XVI en fait partie, avec une sorte d’homophilie maitrisée », confie l’enquêteur pour qui la chasteté est « « souvent un mensonge et- hélas – parfois la clé des abus sexuels ». Selon l’investigateur Martel, la chasteté a peut-être été possible à d’autres époques, ou elle fonctionne pour des cardinaux de 90 ans. « Sur l’ensemble d’une vie humaine, elle est souvent un problème, et certains pensent qu’elle est même contre nature » déclare-t-il soulignant que les gays sont majoritaires au Vatican.

Le pape Benoît XVI avait quitté ses fonctions fin février 2013. A l’époque, le prélat avait justifié sa démission par l’âge. Quelques mois après, de nombreuses publications ont lié le départ de pape Ratzinger aux nombreux scandales notamment financiers et les fuites de documents sous son pontificat. Peut-être qu’on en découvrira d’autres.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci