Bénin/Livre: Germain Mouvi sort «Le rétroviseur de mon destin»

Léonce Gamai
publié le 21 juillet 2019

Le lancement du Roman «Le rétroviseur de mon destin» a lieu dans l’après-midi de ce  dimanche 21 juillet à Happy Sciences dans la commune d’Abomey-Calavi.

retroviseur La page de couverture du livre de Germain Mouvi

 

Un nouveau-né dans l’univers livresque béninois. C’est le roman «Le rétroviseur de mon destin» de Germain Mouvi. «Dans la vie, il y a trois facteurs: le talent, la chance, le travail. Avec deux de ces facteurs, on peut réussir. Mais l’idéal est de disposer des trois, disait l’éminent penseur Bernard Weber. S’il insiste sur la détention  des trois, il ne minimise pas le gigantesque poids que constitue le travail dans la complexe soupe sucrée qu’est le mot succès pour l’homme. Mielleux au goût théorique, amer à la saveur pratique : le chemin du succès n’est pas à banaliser», lit-on dans la préface du roman. «L’écrivain béninois, Germain Mouvi, poursuit le préfacier, dans une plume fantastiquement  merveilleuse, dépourvue de verbiages fantaisistes et d’errances infernales, ne nous en dit pas moins ; bien au contraire, il assemble et rassemble ici, avec beaucoup d’élégance stylistique et une assez impressionnante conviction, susceptible de charmer  même un aveugle de naissance, chacun de ces trois facteurs de réussite.» La préface note que pour l’auteur de «Le rétroviseur de mon destin», en plus du talent, pour réussir dans la vie, «il faut nécessairement allier le travail et la chance.»

Le roman «Le rétroviseur de mon destin» sera lancé ce dimanche 21 juillet 2019, dans l’après-midi, à Happy Sciences dans la commune d’Abomey-Calavi. Au programme, présentation de l’œuvre, échange littéraire et séance dédicace. L’auteur, Germain Mouvi est gestionnaire financier dans l’Ong «Education Development Center» basée à Boston aux Etats-Unis où il assure la gestion financière de beaucoup de projets en Afrique. Pour en savoir davantage sur lui, le préfacier et le contenu du roman, rendez-vous au lancement officiel.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci