Bénin : Wôkoli, la pâte recyclée célébrée à une fête communautaire

Olivier Ribouis
publié le 16 août 2019

Pendant que l’igname est à l’honneur à Savalou le 15 août, c’est la pâte recyclée ou pâte du lendemain communément appelée Wôkoli dans la partie méridionale du Bénin qui est célébrée à Abomey-Calavi.

wokoli-pate-recyclee Wôkoli, la pâte recyclée à l'honneur

La pâte de maïs chez la communauté Aïzo au Sud-Bénin a une valeur culinaire inestimable lorsqu’elle est consommée le lendemain de sa cuisson. Wôkoli, traduit en français par pâte du lendemain ou pâte recyclée, a même une fête chez ces populations.  Initiée depuis près d’une dizaine d’année, la fête a eu sa huitième édition cette année. Les natifs Aïzo se sont retrouvés dans la commune d’Abomey-Calavi autour de leur plat préféré.  Selon un des responsables du comité d’organisation, quand on vient chez un Aïzo, ce qu’on constate, est qu’il s’offre le plaisir de manger un bon plat de pâte recyclée accompagnée de la sauce de légume avant de se rendre au champ.

Devenue un rendez-vous annuel, la fête du Wôkoli réunit fils et filles, amis et sympathisants  des Aïzo comme le fait l’igname pour les Mahi dans les Collines à Savalou au Centre du pays.

A l’origine, selon Nazaire Dossa, une personnalité Aïzo interrogé par la télévision publique ORTBn les Aïzo ont « l’habitude de manger la pâte du lendemain qu’on appelle Wôkoli pour ne pas faire du gaspillage ». Pour le peuple qui a donc fait de la consommation de la pâte recyclée une habitude,  c’est pour renforcer cet art culinaire que la fête du Wôkoli a été instituée depuis près d’une décennie.


  • Gbetoho Prudence
    il y a 1 mois

    Nos hommages aux organisateurs de la fête wokoli. Que Dieu bénisse cette initiative de promotion culturelle et qu'elle soit partagée par tous les descendants adja tado et au delà.