DJ Arafat: son parrain Hamed Bakayoko réagit à la profanation de sa tombe

Léonce Gamai
publié le 5 septembre 2019

Ministre d’Etat chargé de la défense nationale et parrain de Dj Arafat, Hamed Bakayoko a réagi à la profanation de sa tombe le 31 août.

dj arafat réaction hamed bakayoko profanation tombe Le ministre d'Etat Hamed Bakayoko entouré de plusieurs stars de la musique africaine

 

Hamed Bakayoko condamne la profanation de la tombe de son filleul DJ Arafat. Le ministre d’Etat ivoirien chargé de la défense nationale a profité de ses échanges avec un groupe de stars de la musique africaine pour réagir à cet acte supposément commis par les «Chinois», les fans de l’artiste. «J’ai reçu les artistes venus de l’extérieur pour rendre un dernier hommage à DJ Arafat. (Davido, Sidiki Diabaté, Naza, Dadju, J. Martins, Dibi Dobo, Mokobé, Koffi Olomidé, Fally Ipupa, Roga Roga...) En votre nom à tous, je leur ai exprimé notre profonde gratitude pour s’être déplacés, à leurs propres frais, pour être aux côtés des Ivoiriens», a annoncé HamBak dans un post sur sa page Facebook officielle. «Ensemble, nous avons partagé le souvenir de cette cérémonie historique, et condamné la profanation de la tombe. Cet acte ignoble ne saurait effacer les marques d’Amour et l’hommage exprimés envers le défunt et sa famille», fait-il savoir. Le ministre Bakayoko dit avoir rassuré ces artistes «qu’aucun mot ni aucun acte, quelle qu’en soit la méchanceté, ne saurait me faire cesser d’accorder à l’Amour du prochain une place centrale dans mes principes de vie.» 

Il a remercié «tous les artistes de Côte d'Ivoire et toute cette jeunesse ivoirienne qui se sont mobilisés durant toutes les cérémonies, et qui condamnent les actes posés par des individus isolés et manipulés.»

Décédé le 12 août 2019 suite à un accident de la circulation, DJ Arafat a été inhumé le 31 août après une grandiose cérémonie d’hommages au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Quelques instants après l’inhumation du roi du coupé-décalé, des supposés fans en colère ont envahi le cimetière de Williamsville pour sortir sa dépouille de la tombe. 12 personnes ont déjà été interpellés et le procureur de la république a été saisi, ont annoncé les autorités d’Abidjan.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci