Union européenne à Cotonou : des têtes animales pas comme les autres en exposition

Banouto
publié le Feb 14, 2020

A la résidence de l’union européenne à Cotonou,  le sculpteur Calixte Dakpogan et le plasticien Yves Midahuen alias Midy, deux artistes béninois sont en exposition depuis le 06 février et ce jusqu’au 08 avril.

exposition-a-cotonou-midy-calixte-dakpogan-union-europeenne

Des têtes animales. Ce n’est pas celles qu’on voit tous les jours. Celles-ci sont pour la plupart en métal. Ce sont les œuvres du sculpteur Calixte Dakpogan. Au milieu d’elles, des palettes avec des inscriptions particulières. Elles proviennent du plasticien Midy ; Yves Midahuen, à l’état civil. Les deux artistes partagent depuis jeudi 06 février 2020, un espace d’exposition à la résidence de l’Union européenne à Cotonou.

exposition-cotonou-arts-plastiques-sculptures

A travers les œuvres de l’un et de l’autre, c’est un pan de culture d’un pays, une somme de visions du monde d’artistes que le public découvre. Les têtes animales du sculpteur réalisées avec des matériaux de récupération font non seulement penser à l’univers vodoun du Bénin mais également suggèrent des réflexions sur le monde, la vie des hommes. Sur l’un des masques mixtes de Calixte, on retrouve des sculptures humaines qui rappellent le culte des jumeaux en milieux fon et yoruba au sud-Bénin. Mais certains des personnages enchainés et cadenassés posent également le vieux débat et toujours contemporain de la liberté chère aux hommes. Aussi, se dégage à travers les œuvres de l’artiste, la thématique du recyclage des déchets puisque c’est avec les objets de récupération qu’il travaille. Il montre que rien ne se crée, rien ne se perd et tout se transforme comme le dit Lavoisier.

exposition-cotonou-midy-calixte-dakpogan-union-europeenne

De son côté, plus abstrait, le plasticien Midy, évoque également l’homme et son impact dans le monde. Ses palettes sont singulières et donnent matière à cogiter. Il faut les voir, les approcher pour les apprécier, les interroger et en discuter.

Une démarche de dialogue des arts

A l’occasion du vernissage auquel plusieurs personnes ont été conviées, Véronique Janssen, Chargée d’affaire de la délégation de l’UE au Bénin a expliqué que ceci entre dans le cadre d’une série d’expositions d’artistes béninois pour un dialogue des arts. Mieux, c’est aussi un moment de partage d’émotion que souhaite la mission de l’Union européenne au Bénin. « L’art c’est l’expression du vivant. Le contact avec l’art laisse très souvent une trace indélébile dans nos têtes et dans nos cœurs, qui nous apaise ; nous stimule à vivre. », a déclaré la chargé d’affaire.  Pour elle, l’art a également quelque chose de « magique » en ce qu’« il nous invite au rêve, à la découverte, au partage d’émotions ».

exposition-cotonou-veronique-janssen-midy-calixte-dakpogan Veronique Janssen au milieu de Calixte (à.g) et Midy (à.d)

Comme l’a relevé Véronique Janssen, les œuvres des artistes Calixte Dakpogan et Midy ont de quoi susciter l’émotion chez tout visiteur. Ceux qui ont manqué le vernissage pourront encore s’offrir leur bain d’émotion jusqu’au mercredi 08 avril, date de clôture de l’exposition. Les visites sur rendez-vous se font tous les mercredis après-midi de 15 h à 17 h à la résidence de l’UE.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci