CULTURE

Sessimè et Nikanor : ce qu'ils se disent dans « Toi et Moi »

( words)

Tant attendu, « Toi et Moi », le nouveau morceau de Sessimè et Nikanor rendu public mercredi 7 octobre 2020 est une chanson de déclaration d’amour qu’offrent au public, les deux artistes béninois soupçonnés d’entretenir une relation amoureuse.

nikanor-sessime-toi-et-moi

Sensualité, aveu des erreurs, regrets des blessures causées, promesses d’amour illimité, serment de fidélité. Sessimè et Nikanor explorent à volonté le lexique de la déclaration d’amour dans « Toi et Moi ». Annoncé sur fonds de buzz après la fuite sur les réseaux sociaux d’une vidéo sombre les faisant passer pour deux tourtereaux, les deux artistes chanteurs béninois ont finalement présenté le nouveau son aux internautes, jeudi 7 octobre 2020.

Fruit d’une collaboration artistique bénino-béninoise, la nouvelle chanson est à classer dans le registre des déclarations lyriques d’amour de deux personnes dont les cœurs battent l’un pour l’autre. Le morceau commence sur un air de slow en douceur avec des chuchotements. Les premières paroles sont des promesses pour une idylle sans fin. « Toi et moi pour toujours. Près de toi je veux rester. Rien ne peut nous séparer », s’élance Nikanor d’une voix suave. La réplique toute aussi pleine de sensualité de Sessimè traduit le désire d’une partenaire qui veut d’une relation durable. « Bébé, marchons main dans la main … pour un amour sans fin », répond la chanteuse.

Sur ces premières partitions, on est bien tenté de dire que les soupçons se confirment. Mais, rapidement, les deux vedettes béninoises qui veulent se jouer de tous entre dans une autre phase de la chanson où les deux personnages épris d’amour se lancent dans une phase de reproche et d’excuses sur les chagrins occasionnés ou subis.  C’est Sessimè qui se met dans la peau de la victime de chagrin d’amour. « C’est vrai que tu m’as fait si mal, j’ai coulé tant de larmes, c’était un vrai cauchemar », dit-elle. Dans ce moment de vérité et de nouveau départ, elle ne veut qu’une chose, l’assurance de ne plus couler des larmes. « Rassure-moi mon bébé, je ne veux plus pleurer, j’ai plus la force de pleurer », demande d’une voix berceuse. Galant amant, Nikanor ne se dérobe pas à la demande de son amoureuse.  « Nikanor « Chériii ! Mon amour, je sais, j’ai déconné, si je pouvais changer le passé, je me battrai contre vents et marrées pour effacer ces moments de peine », lui confesse-t-il.

Les cœurs à l’unisson

sessime-nikanor-toi-et-moi

La flamme de l’amour rallumée et ravivée, les deux tourtereaux sont bien prêts pour repartir du bon pied et durablement. Dans cette phase où Nikanor et Sessimè nous chantent d’une voix accentuée l’amour, les deux artistes se montrent très complices dans les partitions. A l’unisson, leurs cœurs proclament qu’ils veulent vivre un amour infini. « Wanyinyin Mavo Mavo », disent-ils sur un air de reprise de la chanson à succès de Nikanor. Les deux tourtereaux disent même que les « je t’aime » qu’ils se lancent ne sont pas de vains mots. Ils affirment s’être choisis l’un l’autre parmi la multitude d’hommes et de femmes. « chéri (e) je t’aime trop, c’est pas des mots… sans te mentir hwèdokponon wè non marchééé, hwèdokponon djin non marchééé  nu nyin (toi seule me va si bien) », crient-ils l’un à l’autre fermement. Sessimè se laisse bien aller à une métaphore où elle compare son amour à un soleil. « Viens mon soleil, viens briller, viens effacer l’obscurité qui envahit mon cœur entier…. ».

Pour une collaboration artistique, il faut dire que Sessimè et Nikanor ont sorti le grand jeu dans ce morceau qui chante l’amour, d’une belle manière. La complicité des deux chanteurs se fait encore plus impressionnante quand ils égrènent les panégyriques l’un de l’autre avec sensualité. Une vraie merveille mélodieuse.

Une chose évidente, lorsqu’on arrive au terme des quatre minutes d’aventure lyrico-idyllique que Sessimè et Nikanor proposent aux mélomanes, on est bien servi de leur prestation artistique. Sauf que loin de mettre fin à la polémique autour de leur supposée relation amoureuse, « Toi et Moi » ravivera encore les échanges et les Saints Thomas devront encore patienter que les deux artistes décident de leur offrir bien plus.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...