CULTURE

Cirque au Bénin : « A fon de cirk » vers les enfants défavorisés

( words)

A l’initiative de trois partenaires, « A fon de cirk », un festival qui se tient au Bénin jusqu’au 08 janvier prochain, amène le cirque vers des enfants défavorisés pour leur permettre de s’approprier les valeurs de l’art.

prime-ezinse-a-fon-cirk-circo-beninPrime Ezinsè, Directeur de Circo-Bénin

A Abomey-Calavi, Abomey, Porto-Novo et Cotonou, le cirque va à la conquête des enfants de milieux défavorisés et en situation de handicap. Circo-Bénin, une école de cirque installée à Cotonou ; The serious road trip, une association créée à Londres ; et Nouvelle ère de l’enfant et de la femme en Afrique (NEEFA), une association créée en France se sont données la main pour réaliser un projet qui fera découvrir les arts du cirque à des cibles particulières.

"A fon de cirk", l’évènement dont il s’agit est un festival avec plusieurs volets que les organisateurs ont exposé à la presse, vendredi 18 décembre à l’Institut français du Bénin à Cotonou.

Selon Prime Ezinsè, Promoteur et directeur de Circo Bénin, l’école initiatrice du projet, "A fon de cirk" est né d’une volonté de « participer à la résolution des problèmes de la société à travers les arts du cirque ». L’initiative qu’il présente comme une action pensée au profit des enfants des couches défavorisées et des enfants en situation de handicap s’inscrit dans la logique de ce Circo-Bénin à l’habitude de faire depuis plusieurs années. « A Circo Bénin, chaque année, nous nous déplaçons dans un village ou dans une école pour mener des activités », a-t-il dit.

"A fon de cirk" dure quatre semaines et commence lundi 21 décembre. A l’exception d’Abomey-Calavi qui accueille des activités dans deux lieux la première semaine, il y aura des activités en un lieu par semaine dans les trois autres villes. A ce sujet, a expliqué Karim Sovini de l’association The serious road trip, les activités consisteront à des formations de formateurs et à des ateliers d’initiations d’enfants aux arts du cirque dans des villages, des écoles et des centres d’accueil. 

Faire de petites graines d’envie

karim-sovini-the-serious-road-trip-a-fon-cirkKarim Sovini, membre de l'association The road trip

Au cours du festival, dans chaque localité, il sera organisé un cabaret où les enfants initiés à l’art de cirque et les formateurs formés, informent les organisateurs, montreront ce qu’ils ont appris lors des ateliers à la population.  Loin de vouloir transformer les enfants en des professionnels de l’art en quelques semaines, explique Karim Sovini, « l’objectif, c’est de faire de petites graines d’envie, partager des valeurs ». Au-delà de l’émerveillement que le cirque produit sur le spectateur explique ce cirquassien, il développe des valeurs chez celui qui le pratique. « La patience, l’écoute, la confiance », sont entre autres capacités que développe l’artiste de cirque. « Le cirque apporte beaucoup de valeurs humaines, la confiance, à l’autre. On a beaucoup besoin de ça dans notre pays », renchérit Prime Ezinsè. Dans l’espoir que les graines d’envie qui seront semées germent et que la flamme soit maintenue, les organisateurs envisagent de laisser du matériel dans chaque localité qui accueille "A fon de cirk".

Le clou du festival sera un spectacle, cette fois-ci, de professionnel qui sera donné le 08 janvier 2021 à l’Institut français de Cotonou. En attendant ce spectacle qui ouvrira la saison 2021 de l’Ifb, la directrice déléguée de l’institut se réjouit d’accueillir la manifestation et juge de son utilité.  « C’est une action à destination des publics dits éloignés de la Culture. A l’Institut, nous travaillons à la circulation des créations, de la culture. Nous sommes heureux d’accueillir le spectacle ici le 08 janvier 2021. C’est vous qui allez ouvrir notre saison 2021. Beau festival à vous », a déclaré Coline-Lee Toumson-Venite, directrice déléguée de l’IFB à l’endroit des festivaliers.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...