Mahamadou Bonkoungou: affaires et succès du patron du Groupe EBOMAF

Léonce Gamai
publié le 13 mars 2018

Routes, transport, banque, logement, agro-alimentaire…Le Burkinabé Mahamadou Bonkoungou, patron du groupe EBOMAF, est présent dans plusieurs secteurs  avec des prouesses et des ambitions.

mahamadou-bonkoungouMahamadou Bonkoungou, PDG du Groupe EBOMAF

Au Bénin, on le connait surtout dans les routes. Pourtant, Mahamadou Bonkoungou, président directeur général du Groupe EBOMAF ne fait pas que dans les BTP. L’homme d’affaires burkinabé est aussi présent dans les secteurs transport, banques, logement et agro-alimentaire.

Son Groupe EBOMAF, est en réalité un empire d’affaires qui se bonifie et étend ses tentacules dans plusieurs pays ouest-africains, et au-delà, avec à son compteurs des succès. Et aussi des ambitions.

En Afrique de l’Ouest, EBOMAF est déjà très présent dans la construction des infrastructures routières et de transport dans plusieurs pays. Dans un zoom sur ses activités et ses prouesses, le magazine panafricain Jeune Afrique, nous apprend que l’homme d’affaire prend position dans le secteur de l’habitat. En octobre 2017, il est devenu actionnaire majoritaire de la Banque de l’habitat du Burkina Faso (BHBF). Toujours dans son pays d’origine, le «roi du BTP», veut s’investir dans l’agro-alimentaire. Il a racheté des unités de production spécialisées dans la transformation des graines de coton en huile, puis dans la fabrication des jus de fruit, des huiles alimentaires et la transformation de la tomate. Mahamadou Bonkoungou, qui a commencé son business dans l’informel et les véhicules d’occasion, fait aussi dans le transport aérien depuis 2011, avec la société Liza Transport International.

Fierté et succès

Avec son succès dans les BTP, EBOMAF est considéré comme une fierté africaine.  «Bientôt vous entendrez parler d’EBOMAF à Rabbat au Maroc. Nous ne parlons plus que de l’Afrique de l’Ouest, mais de la conquête de l’Afrique du centre et du nord. Notre société est déjà installée en France », annonçait Mahamadou Bonkoungou au Bénin, début août 2017, lors de la cérémonie de lancement de l’un des chantiers du groupe dans le pays. 

Lire aussi: BTP: les empreintes béninoises du Groupe EBOMAF

«EBOMAF a aujourd’hui une expertise avérée dans la construction des routes. Comme Coris Bank International pour la finance, EBOMAF est l’autre success-story burkinabè en matière de BTP», reconnait  Mahamadi Savadogo, le président de la Chambre de commerce du Burkina, cité par Jeune Afrique. «Monsieur Mahamadou Bonkoungou, président-fondateur du groupe burkinabè EBOMAF est un digne fils d’Afrique. Son entreprise est un modèle de réussite, non seulement en Afrique, mais dans le monde entier», clamait le député béninois Rachidi Gbadamassi, à Cotonou début mars 2018. Ce dernier soutient d’ailleurs Mahamadou Bonkoungou dans une affaire de 15 milliards Fcfa ; somme prêtée par le businessman au franco-béninois Lionel Zinsou, à l’époque premier ministre et candidat à la présidentielle de mars 2016 au Bénin.

A (re) lire: Bénin-dette de 15 milliards: comment Gbadamassi veut contraindre Zinsou à rembourser

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci