Bénin-Communication électronique: le pouvoir Talon explose les prix avec un décret

Olivier Ribouis
publié le Aug 24, 2018

A travers un nouveau décret portant « introduction d’une contribution sur la consommation des services de communication électronique fournis par les réseaux ouverts au public en République du Bénin », le gouvernement de Patrice Talon provoque une imminente augmentation des coûts pour les Béninois.

patrice-talon-decret Patrice Talon

Imminente explosion des coûts de communication électronique au Bénin. Un nouveau décret du gouvernement béninois en sera à l’origine. 

Intitulé « Décret N°2018-341 du 25 juillet 2018 portant introduction d’une contribution sur la consommation des services de communication électronique fournis par les réseaux ouverts au public en République du Bénin », l’acte signé par le Président Patrice Talon et quatre ministres impose  des taxes qui obligeront les fournisseurs de connexion internet à procéder à une augmentation des prix des communications électroniques.

De deux ordres, les taxes imposées sont notamment relatives aux communications par SMS et internet ainsi que par Méga octet (Mo) consommé.  « 5% du prix hors taxe du service pour tous les services par SMS et internet », « 5 F CFA hors taxe par Méga octet dans les cas de l’accès à internet utilisé pour fournir un service par plateforme OTT  ou une plateforme de réseau social »,stipule le décret en son article 3.

Dans une publication sur son compte facebook, Gilles Kounou, un web-développeur bien connu dans le secteur du numérique au Bénin  apprend que les nouveaux tarifs seront très bien plus chers que ceux pratiqués actuellement. Pour les forfaits avec réseaux sociaux, les consommateurs devront débourser 15.000 F CFA pour 2 Go valable pour un mois. Ce qui n'est pas le bienvenu selon Gilles Kounou.

« 15000 /mois pour 5G0/512kps. Dans un pays où l’offre d’internet résidentiel filaire est très peu développée, où même des entreprises utilisent l'internet mobile comme solution de connexion professionnelle, cette mesure sonnera le glas du développement du Numérique au Bénin. Et la taxe touche aussi la voix et les sms . +5% papapapa .Cest un inqualifiable recul », a critiqué le jeune acteur des services numérique avec le hastag  #NoDataNoBusiness.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci