Banque : des niches de financement à Société générale Bénin

Olivier Ribouis
publié le 14 décembre 2018

A l’instar des autres représentations pays en Afrique, la filiale béninoise du groupe bancaire français Société générale entre dans une autre dynamique avec une nouvelle plateforme et une initiative qui va offrir beaucoup de possibilité de financement dans plusieurs domaines. Un message spécialement porté à l’attention de la clientèle béninoise, jeudi 13 décembre par Alexandre Maymat, Directeur région Afrique, Méditerranée et Outre-Mer de Société générale venu à Cotonou.

societe-generale-alexandre-maymat Alexandre Maymat, Directeur région Afrique, Méditerranée et Outre-Mer du groupe Société générale

« Le développement de l’Afrique, c’est la multiplicité d’initiatives des grands acteurs institutionnels, des Etats mais aussi d’une myriade d’entrepreneurs ». C’est l’intime conviction de Alexandre Maymat, Directeur région Afrique, Méditerranée et Outre-Mer du groupe Société générale. Cela vaut aussi pour le développement  du Bénin. Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest où il est présent depuis 15 années, le groupe bancaire français a de bonnes nouvelles pour la clientèle.

Profitant de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœu, Alexandre Maymat qui a fait le déplacement de Cotonou a annoncé jeudi 13 décembre, l’avènement de « C’est vous l’avenir ». Il s’agit d’une nouvelle signature lancée au mois de novembre à Dakar et qui va aussi prendre effet à Cotonou.

Particulièrement adaptée au continent africain selon Maymat, cette signature marque une confiance au potentiel de développement des pays d’Afrique. « "C’est vous l’avenir" parce que c’est vous qui vous allez être le pôle de croissance au 21ème siècle, c’est vous qui avez la jeunesse, l’esprit d’entreprendre, l’innovation et vous êtes en train de construire dans une série de services, d’activités, de domaines, des modèles qui vont inspirer demain des économies plus matures comme la nôtre », a déclaré le Directeur région Afrique, Méditerranée et Outre-Mer de Société générale. Preuve à l’appui, il évoque les initiatives locales de consommations de produits bancaires. « Avec le mobile vous êtes en train de réinventer une manière de consommer la banque.  C’est cette nouvelle manière, j’en suis persuadé, qui viendra s’imposer dans nos territoires plus matures ».

Grandir avec le Bénin et l’Afrique

societe-generale-benin  Société générale Bénin veut aussi grandir avec les Béninois

3ème banque au Bénin selon quelques "chiffres clés" communiqués à la presse, Société générale qui se présente comme « une banque universelle en Afrique », c’est 3,7 millions de clients, 11500 collaborateurs et 1000 agences.  Malgré sa taille, la banque veut encore grandir avec le continent.  Elle a à ce sujet "Grow with Africa" (Grandir avec l’Afrique), une initiative à plusieurs opportunités pour ses clients et même des non-clients.  « L’initiative va couvrir 04 secteurs d’activités particuliers, cruciaux pour le développement de l’Afrique », annonce Maymat.

En, premier, c’est le secteur des PME. « Il n’y aura pas de développement en Afrique sans les PME, il n’y aura pas de développement des PME sans accès au financement », affirme tout de go, l’homme qui est dans les arcanes de Société générale depuis 2001. « nous allons développer toute une série d’initiatives permettant de mieux accompagner les PME dans leur développement en développant une nouvelle forme de financement pour elle : la facturage, le leasing en nous alliant avec un certain nombre d’institutions internationale comme l’AFD, l’IFC qui ont développé des contre-garanties nous permettant d’être plus dynamique dans le crédit aux PME », promet-il.  Dans chaque filiale du groupe, le responsable au haut niveau apprend aussi la mise en place d’ « une maison de la PME ouverte à nos clients et à nos non-clients qui sera un lieu de formation  des patrons de PME, qui leur permette de mieux comprendre ce qu’est la banque, de mieux savoir comment on fait un plan de trésorerie, un besoin de financement ».

La deuxième priorité la Société générale s’est assignée dans le cadre de Grow with Africa, c’est le financement des infrastructures. « Les besoins sont énormes », constate Alexandre Maymat. Sur ce volet,  la Société générale, première banque française  à accompagner le financement des infrastructures en Afrique selon lui, s’investira davantage dans les infrastructures portuaires, les routes, l’électricité, les réseaux d’assainissement des eaux. « Nous voulons continuer à grossir en accroissant de 20% nos encours au financement des PME, dans les infrastructures dans les trois ans qui viennent », notifie-t-il précisant : « on accorde 6 milliards d’euros au financement des PME en Afrique, dans les cinq ans, on va passer à 10 ».

Financement innovant et appui à la microfinance

societe-generale-benin Echange entre les responsables et les clients de Société générale Bénin

Dans les quatre axes de "Grow with Africa", deux sont consacrés à des financements innovants et l’appui au secteur de la microfinance.  Société générale s’engage à trouver des modes de financement dans deux secteurs d’activité pour le développement de l’Afrique. « Le premier, c’est le secteur agricole. Pour remonter le secteur agricole, il faut proposer des solutions aux paysans et pas seulement aux grands exportateurs ou aux  grands producteurs. Deuxième secteur d’activité ciblé pour les financements innovants, l’énergie renouvelable, notamment pour promouvoir ces solutions fondées sur l’énergie solaire et qui permettent à des villages d’avoir accès directement à l’électricité sans avoir à passer par les réseaux traditionnels », a expliqué celui qui est également Directeur délégué du pôle Banque et services financiers internationaux.

En ce qui concerne l’appui  au secteur de la microfinance, l’objectif que vise Société générale à travers ses filiales africaines, c’est « accompagner dans le développement de la microfinance pour faciliter l’inclusion financière ». Le groupe a déjà développé une banque mobile  activée depuis 18 mois dans cinq pays africains et compte l’étendre dans l’ensemble de son dispositif sur le continent. Ce qui sera effectif ici également au Bénin, selon Maymat,  va « permettre de donner accès aux services bancaires à des populations qui n’ont pas l’habitude de la banque ». De même fait-il savoir, « nous voulons également soutenir les institutions de microfinance en doublant dans les cinq ans qui viennent, les engagements, les crédits que nous faisons aux institutions de microfinance pour accompagner leur développement ».

Important à savoir pour les chefs d’entreprises, « sur 2018, les crédits que nous avons accordés aux entreprises en Afrique subsahariennes ont augmenté de 15%, donc on est sur des trains de croissance qui sont extrêmement vifs », a informé Directeur région Afrique, Méditerranée et Outre-Mer du groupe Société générale. Raison de plus pour les Béninois de se rapprocher de Société générale Bénin.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci