Banque Mondiale: Jim Yong Kim quitte précocement la présidence

Gildas Salomon
publié le 7 janvier 2019

Le président de la Banque Mondiale a annoncé ce lundi 7 janvier 2019, sont départ de la tête l’institution financière.

jim yong kim demissionne de la présidence de la banque mondiale Jim Yong Kim quitte la tête de la Banque Mondiale alors que son mandat s'achève en 2022

 

Le président de la Banque mondiale a rendu le tablier. Dans l’après-midi de ce lundi 7 janvier 2019, Jim Yong Kim, l’actuel dirigeant de la Banque mondiale annoncé son départ d’ici le 1er février 2019, alors que son mandat, le deuxième, court jusqu'en 2022. Sans trop insister sur les raisons de son départ, le premier dirigeant de l’institution financière et de développement internationale a fait savoir qu’il allait désormais se consacrer  aux investissements dans les infrastructures dans les pays en développement. Dans une déclaration relayée par le site russe sputniknews, le médecin américain d’origine coréenne qui a dirigé la Banque mondiale pendant six ans n’a pas caché sa satisfaction. «Cela a été un grand honneur de servir en tant que président d'une institution remarquable, forte d'un personnel passionné dédié à leur mission qui est d'éliminer l'extrême pauvreté de notre vivant», a-t-il  laissé entendre. «Le travail de la Banque mondiale est plus important que jamais alors que les aspirations des pauvres progressent dans le monde et que les problèmes comme celui du changement climatique, des épidémies, des famines et des réfugiés continuent de croître en ampleur et en complexité», poursuit-il dans le même document cité par Le Monde. Son intérim sera assuré par Kristalina Georgieva, directrice générale de la Banque mondiale.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci