Bénin/Modernisation de 35 marchés: les sites de relogement à Cotonou, Parakou, Glazoué, Azové…

Léonce Gamai
publié le 22 janvier 2019

Le programme de construction de 35 marchés modernes dans plusieurs villes du Bénin mis en œuvre par le gouvernement Talon entre dans sa phase active dans les prochains jours. Des dispositions sont prises pour minimiser les désagréments aux usagers pendant les travaux.

benin marché de dantokpa Le grand marché de Dantokpa, à Cotonou

 

Une nouvelle étape dans le programme de construction de 35 marchés modernes au Bénin. Face aux usagers des marchés lundi 21 janvier 2019, le ministre du Cadre de vie, José Didier Tonato a annoncé le début des travaux pour la fin du premier trimestre 2019.  Prévu par le Programme d’Action du Gouvernement «Bénin Révélé», ce programme consiste en la modernisation et la construction de 35 marchés en vue de régler les multiples problèmes que connaissent les marchés du pays. Ce sont, entre autres, l’insuffisance de place de vente, l’insalubrité et l’insécurité, la congestion, l’existence de dépotoirs sauvages d’ordure et la pollution de la lagune, notamment à Cotonou.

«Nous avons fini les études et la passation des dix marchés de la phase 1. Les entreprises vont démarrer leurs travaux à la fin du premier trimestre de 2019. Parmi ces dix marchés, nous avons sept marchés urbains et trois marchés régionaux dont Ouègbo, Glazoué, Azovè et nous lançons en même temps l’appel d’offres de la phase 2 pour dix autres marchés dont huit urbains et deux régionaux », a indiqué le ministre José Tonato dans une interview publiée par La Nation ce 22 janvier 2019. La fin des travaux est prévue pour le deuxième trimestre 2020.

Recensement et relogement

Avant le démarrage effectif des travaux, les usagers des marchés ciblés seront relogés sur d’autres sites. «Les femmes vont vivre normalement le relogement, assure le ministre du cadre de vie. L’engagement que le président a pris, c’est qu’on ne déplacera personne si là où il doit rester ou le nouveau marché qu’il doit rejoindre n’est pas terminé. Aujourd’hui, nous avons identifié tous les sites de relogement. Nous sommes en train de les aménager et je dois vous dire que le relogement va commencer bientôt.» Il admet qu’ «Il y aura des désagréments, ne nous leurrons pas. Mais, c’est pour avoir de meilleures conditions plus tard. Nous avons des marchés où des infirmeries, des garderies, des salles polyvalentes et même des administrations ainsi que la sécurité sont prévues.»

Les sites de relogement seront constitués chacun de hangars en bois avec couverture tôle pour étals de vente, d’un bloc de latrines, d’un espace déchets, de point d’eau et d’un éclairage. Avant le relogement dans les marchés transitoires, le gouvernement entend faire procéder à la collecte des registres au niveau des responsables des marchés et mairies. Selon le chronogramme établi, les sites de relogement seront réaménagés courant avril 2019. Le relogement des commerçants et commerçants est programmé pour mai. Pour les marchés de la phase 1, les sites de relogement identifiés sont les suivants :

  • Marché de Menontin: Face Eglise du Christianisme Céleste; Paroisse Ebenezer Menontin Centre

  • Marché de Wologuèdè: (Fourrière municipale : ex garage Ben Afrique)

  • Marché de Aidjèdo: Grand carrefour St Cécile

  • Marché de Gbégamey: Terre-plein central en face du centre de Transfert Camp Guézo

  • Marché de Cadjèhoun: Entre l’échangeur houeyiho et Super marché Mont Sinai

  • Marché de Houègbo: Derrière le marché

  • Marché de Azovè: Derrière le marché

  • Marché de Glazoué: A côté de la gare de bus

  • Marché de Amawuignon (Parakou): Sur le site de la gare du marché Guéma

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci