Bénin: le gouvernement exonère les entreprises agricoles d’impôts

Léonce Gamai
publié le 8 février 2019

Le gouvernement béninois, sous le président Patrice Talon, dans sa logique de booster l’agriculture, a  pris une mesure d’exonérations fiscales au profit des entreprises agricoles du pays.

les entreprises agricoles exonérées d'impôts au Bénin par le gouvernement Talon Plus d'impôts pour les entreprises agricoles au Bénin

 

«Depuis 2016 et ceci sur la base du projet de société du candidat Patrice Talon, des réformes ont été opérées. Aujourd’hui, le secteur agricole est dispensé de tout impôts», a annoncé le directeur général des impôts, Nicolas Yenoussi dans AskGouv du jeudi 7 février 2019.   

Dans le cadre des échanges périodes entre un responsable gouvernemental et les internautes, initiés par la direction de communication de la présidence de la république, Nicolas Yenoussi a exposé les mesures fiscales pour 2019 au Bénin. «La politique du gouvernement est d’encourager la création des entreprises purement agricoles qui sont la base de l’économie», justifie-t-il.

Dans son programme d’action 2016-2021 intitulé «Bénin Révélé», faut-il le rappeler, le  Gouvernement entend faire «du secteur agricole le principal levier de développement économique, de création de richesses et d’emplois au Bénin». Le directeur général des impôts prévient cependant qu’il existe une différence entre une entreprise agricole et une entreprise commerciale qui vend des produits agricoles.

«L’entreprise agricole est l’entreprise du secteur primaire, qui produit directement, sans transformation, pour la vente», explique Nicolas Yenoussi.  Par contre, poursuit-il, «les entreprises de commercialisation et de transformation sont des secteurs secondaire et tertiaire. Lorsque vous faites dans la transformation ou la commercialisation, vous n’êtes pas concernés par les exonérations.»

 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci