Portrait : à 20 ans, Floricia Godonou convertit son savoir-faire en entreprise

Cheick Donan
publié le 12 février 2019

Sachant en mathématiques et en physiques, Floricia Kouton Godonou a misé sur sa passion, alors qu’elle venait à peine de décrocher son baccalauréat série C en 2016. Sa start-up JCIA Succès Plus a pour vocation de renforcer le niveau scolaire des apprenants, à domicile.

floricia-godonou Floricia Kouton Godonou, étudiante et entrepreneure

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. » Floricia Kouton Godonou n’a que 20 ans. Elle n’est pas titulaire d’un master, encore moins d’un doctorat. Mais elle enseigne déjà et ses cours particuliers à domicile sont très sollicités. Son histoire est celle de quelqu’un qui s’est forgé avec le temps. « Tout a commencé en classe de CE1 lorsque j’avais successivement occupé le 7ème et le 4ème rang en classe, se souvient-elle. C’est à partir de ce moment que mon père s’est personnellement investi pour que mon niveau ne baisse plus. Du CE1 en Tle, j’ai occupé soit la 1ère ou la 2ème place. » Et la tendance s’est poursuivie.

Une expérience réussie

Mais « depuis le collège, j’avais déjà cette habitude d’organiser des travaux dirigés non-payants au profit de mes camarades à qui j’expliquais le cours du professeur. » Ainsi va naître et mûrir une passion qui ne la quittera pas. Jeune femme aux allures fières, Floricia Kouton Godonou décroche en 2016 son baccalauréat série C, au Collège d’enseignement général Vêdoko. Dans l’euphorie des résultats, certains proches parents, connaissant ses compétences en maths et physiques la recrute pour faire des séances de remise à niveau à leurs enfants, en attendant la reprise des classes.

La mayonnaise prend. Les clients en redemandent. Mieux, ils la recommandent à d’autres. Cette publicité naturelle fait déborder la bachelière dont le cycle universitaire pointe inexorablement à l’horizon. Pour se décharger un tant soit peu, Floricia Kouton Godonou fonde en 2017 JCIA Succès Plus. « C’est un surnom par lequel les amis aimaient m’appeler quand on était au collège, au moment où je leur expliquais les cours », rassure-t-elle. Objectif : sous-traiter des enseignants recrutés sur la base de leurs compétences en termes de compréhension et d’explication de cours aux élèves.

« … la garantie de bons résultats »

jcia 

Installée à Vêdoko, JCIA Succès Plus offre des cours particuliers à domicile aux élèves du CI en Terminale et même au-delà dans les quartiers de Cotonou, Abomey-Calavi et environs, à des coûts forfaitaires. La start-up emploie 13 enseignants, toutes matières confondues, qui renforcent actuellement les capacités d’une cinquantaine d’élèves. « Généralement pour les classes intermédiaires, il est rare que nous n’obtenions pas 100%. Quant aux classes d’examen, sur 10 élèves, il peut arriver qu’on ait 1 ou au plus 2 échecs », précise la titulaire d’un Brevet de technicien supérieur en comptabilité gestion.

Cette année, Floria Kouton Godonou est étudiante en 3ème année d’administration des impôts à l’Ecole supérieure d’administration et d’économie (ESAE). Elle assure le management à la tête de sa start-up et continue à dispenser des cours de maison. Elle met un point d’honneur au suivi de la prestation, l’exactitude et la ponctualité des enseignants, qui sont évalués par les parents et les apprenants eux-mêmes. La férue de maths et physiques innove en développant une application mobile qui va gérer cet aspect. JCIA Succès Plus œuvre principalement à la satisfaction de ses clients. C’est d’ailleurs le leitmotiv de sa fondatrice : « Nous confier vos enfants, c’est avoir la garantie de bons résultats. »


  • Roméo
    il y a 8 mois

    C'est vraiment bien

  • Mégane
    il y a 8 mois

    C'est très bien Du courage à toi Comment te contacter?