Bénin : 02 usines vendues à 1,5 milliards F CFA avec promesse de 1000 emplois

Ozias Hounguè (Stag.)
publié le 11 avril 2019

Le Conseil des ministres a décidé mercredi 10 avril 2019  d’autoriser la cession intégrale de deux usines à  SOBETRI S.A pour un montant de 1.5 milliards de FCFA.  .

conseil-des-ministres-benin Le conseil des ministres

Pour 1.5 milliards de FCFA, le gouvernement du Bénin a décidé de céder intégralement  à la Société de transformation de riz (SOBETRI), deux usines. Il s’agit des usines de décorticages  du riz paddy de Malanville et de Glazoué qui n’étaient plus du tout fonctionnels.

 Selon le communiqué final du Conseil des ministres, un appel d’offre lancé à cet effet par le gouvernement du Bénin en août 2017 s’est révélé infructueux. « (…) les offres financières reçues étaient largement en déca des prix d’acquisition et d’installations des usines » peut-on lire.

Au terme de cet appel d’offre, l’entreprise SOBETRI S.A a été choisie par l’Etat pour les deux usines de riz parce qu’ayant proposé les meilleures offres financières. L’entreprise avait proposé  un montant de trois cent millions (300.000.000) chacune, mais a fini par revoir à la hausse sa proposition.

SOBETRI S.A, indique le gouvernement béninois, s’est engagé à « une mise aux normes internationales des deux rizeries…, la création de 220 emplois directs et 800 emplois indirects ». En plus de ça, l’entreprise qui appartiendrait à un grand groupe, va investir 15 milliards F CFA supplémentaires dans la Vallée de l’Ouémé.


  • Kabir
    il y a 3 mois

    Salutaire comme décision, quand on pense que les milliards que nos importateurs de riz vont déposer à l'extérieur pour importer vont rester au pays et contribuer au développement de notre économie. L'impact social en terme d'emplois directs et indirects... La rupture est en marche. Prions juste que les fruits tiennent la promesse des fleurs.